Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Il s’agit d’un groupe qui s’était adonné à des activités illicites, notamment la tromperie de consommateurs, la fraude, la contrefaçon et la contrebande de marchandises, et le blanchiment de capitaux dans la ville de Ouagadougou et dans les localités environnantes. 

Le réseau, pour parvenir à ses fins, achetait grâce à son chef, du riz avec des fournisseurs sur place à Ouagadougou ou à l’extérieur, déjà conditionné dans des sacs de 50kg. Le riz était stocké dans des magasins dans la commune rurale de Saaba.

Des sacs vides de 25kg de diverses marques étaient ensuite payés pour transvaser et reconditionner le riz dans lesdits sacs et ce, en faisant fi de la règlementation en vigueur.

Pour la circonstance, il faisait recours à des balances pour la pesée, à des machines pour coudre les sacs reconditionnés et à une main d’œuvre pour le reconditionnement et le chargement.

Une fois le travail de reconditionnement terminé, la clientèle composée de vendeurs détaillants et grossistes, de personnes physiques ou morales œuvrant dans l’humanitaire, était informée par le chef du groupe de la disponibilité du riz en vente dans ses magasins. 

Grâce à la collaboration des populations, le Commissariat de Police de l’Arrondissement de Nongr-Mâasom a réussi à démanteler le réseau. Les investigations ont également permis de placer sous scellé un magasin contenant plus de 100 tonnes de riz.

Ce résultat est le fruit de la collaboration avec les populations et la Police Nationale, qui invite par ailleurs lesdites populations à rester vigilantes et à toujours dénoncer les cas suspects aux Forces de Défense et de Sécurité via les numéros verts que sont les 17, 16 et 1010.     

Source: Police Nationale

 

Sondage

Rien n'a été trouvé!

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé