Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Cinq terroristes ont été abattus et leur armement saisi ce jeudi 27 octobre 2022, au petit matin, dans une embuscade tendue par les unités militaires dans la zone de Kongoussi, province du Bam, région du Centre-nord, selon un communiqué de l’armée. 

«Dans la dynamique des actions offensives engagées contre les groupes armés  terroristes, les unités militaires manœuvrant dans la zone de Kongoussi (province du Bam, région du Centre-nord) ont tendu une embuscade à un  groupe de terroristes ce jeudi 27 octobre 2022 au petit matin», annonce le communiqué. 

Le document indique aussi que «La brutalité des  feux combinée à l’effet de surprise a créé la débandade dans les rangs ennemis.  Cinq terroristes ont été abattus et leur armement saisi. Des motos et des  moyens de communication ont également été récupérés.  Aucune perte n’a été enregistrée côté ami».

«Le chef d’Etat-major général des armées félicite les unités pour cette action  audacieuse. Il exhorte l’ensemble des forces à s’inscrire dans une dynamique offensive pour réduire au maximum l’influence des groupes armés dans les zones  à fort défi sécuritaire», conclut le communiqué.