Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Les deux sergents de police de la GCRS tombés alors qu'ils étaient en mission commandée ont été inhumés, en milieu de journée le jeudi 21 avril 2022,  au cimetière municipale de Boassa dans la banlieue ouest de  Ouagadougou.

La levée des corps s'est déroulée en présence de deux membres du gouvernement: le Colonel-Major Omer Bationo  de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité  et du Garde des Sceaux, Maître Barthelemy Kéré. Le Directeur Général de la Police Nationale et plusieurs autres personnalités militaires, Paramilitaires, administratives, coutumières et religieuses ainsi que des parents, amis et connaissances sont sortis nombreux pour rendre un dernier hommage aux illustres disparus .    

Il ressort de l’oraisons funèbre lu  à l'occasion que les sergents de police Marc Kéré et Lassané Kaboré que la nation pleure  étaient des éléments disciplinés, consciencieux et travailleurs. 

Avant d'être conduits  à leur dernière demeure, ils ont été décorés , à titre posthume,  par le Directeur général de la police nationale.

En rappel, c’est le 16 avril 2022 qu’une équipe du GCRS-Ouaga a été la cible d’une attaque à l’engin explosif improvisé alors qu’elle se rendait pour une relève sur le site minier de Taparko.

L’un des véhicules du cortège avait alors sauté sur un engin explosif à la hauteur du village de Ouanobian, dans la commune de Pissila, province du Sanmantenga. Les deux éléments CRS y avaient trouvé la mort et trois autres avaient été blessés. 

DCPM  / MATDS