Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Trois membres du Gouvernement ont rendu visite aux personnes déplacées internes de la ville de Ouahigouya dans la région du Nord le vendredi 25 mars 2022. Il s’agit des ministres de la Solidarité nationale et de l’action humanitaire Lazare Zoungrana, de l’Agriculture, des ressources animales et halieutiques Innocent Kiba, de l’Environnement, de l’énergie et de l’eau Maminata Traoré/Coulibaly. L’objectif de la visite était de leur témoigner la solidarité du Gouvernement et de s’imprégner de leurs difficultés en vue de trouver des solutions.

C’est une forte délégation ministérielle qui était aux cotés des personnes déplacées internes de la région du Nord pour évaluer leurs besoins en vue de trouver des solutions. Les trois ministres se sont rendus sur les sites de déplacées dans la ville de Ouahigouya et de Youba 1 et 2 pour constater de visu leurs conditions de vie et s’imprégner de leurs difficultés.

« Les difficultés de ces personnes déplacées sont surtout les besoins en eau, en nourriture et en logements », a souligné le ministre en charge de la Solidarité nationale Lazare Zoungrana. 

Ils ont recueilli les différentes préoccupations des déplacés et ont promis de les transmettre au Président du Faso. « Nous allons transformer les difficultés en actions car nous sommes un gouvernement d’action », a-t-il ajouté.

La Direction régionale en charge de la Solidarité nationale a procédé à la présentation de la situation humanitaire de la région aux membres de la délégation qui ont constaté que beaucoup d’efforts ont déjà été consentis la prise en charge des déplacés, mais il reste encore des réalisations à entreprendre.

La région du Centre-nord abrite à ce jour plus de 212 000 personnes déplacées internes.

Source: SIG /Burkina