Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Deux personnes ont perdu la vie samedi matin au secteur n°3 de Kaya, dans un accident survenu lors de la réfection de la tombe de leur père, décédé il y a plus de 40 ans, rapporte l’Agence d’information du Burkina (AIB) qui cite un membre la famille.

 «C’est la maisonnette de la tombe du vieux qu’ils construisaient ce matin. C’est en voulant décoffrer une planche que le poteau ferraillé est tombé sur eux. Evanouis, ils ont été évacués à l’hôpital par des sapeurs-pompiers», a déclaré à l’AIB un membre de la famille trouvé sur place.

Le témoin interrogé par l’AIB ajoute aussi qu’« Une fois à l’hôpital, nous avons été informés que le nommé Tasséré Ouédraogo a rendu l’âme. Quelques instants plus tard le catéchiste Gilbert Ouédraogo a suivi. La tombe du musulman Tasséré est presque prête. On vient d’envoyer des briques pour sa fermeture. Il sera bientôt inhumé. Par contre, le catéchiste sera enterré lundi prochain du fait que demain est dimanche donc le corps ne pourra pas entrer dans l’église ».

Les deux disparus seraient Tasséré Ouédraogo (plus âgé), maçon de profession et Gilbert Ouédraogo, catéchiste de l’église de Namissiguima (Sanmatenga), qui a trouvé refuge à Kaya il y a plus de deux ans du fait de l’insécurité. Tous deux sont des demi-frères du Cardinal Philipe Ouédraogo, précise encore l’agence.