Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

La Brigade mobile de contrôle économique et de la répression des fraudes (BMCRF) a présenté à la presse, ce mardi 28 décembre 2021 à Ouagadougou, 1 683 cartons de boîtes de sardines saisies contenant 50 boîtes de sardines chacun. Plus de 7 000 cartons ont  également été saisis à Bobo-Dioulasso.

Dans sa mission de lutte contre la fraude, la contrefaçon et les pratiques illicites de la concurrence sur toute l'étendue du territoire national en vue de protéger le consommateur, les équipes de la BMCRF dans leurs investigations, ont mis la main sur cette importante quantité de boîtes de sardines impropres à la consommation.

Selon le Coordonnateur de la BMCRF, monsieur Yacouba Bila, « c'est suite à une dénonciation que le service d'investigation de la brigade a pu identifier un magasin au secteur 20 de Bobo-Dioulasso qui contenait une quantité importante de cartons de boîtes de  sardines. Alors nous avons procédé à des prélèvements pour des analyses au niveau du Laboratoire national de santé publique (LNSP). Les résultats nous ont montré que ces boîtes de sardines n'étaient pas sains pour la consommation. Nous avons donc procédé au retrait de tout ce qui se trouvait déjà sur le marché afin de protéger les consommateurs de la consommation de ces produits impropres ».

Les produits saisis à Bobo-Dioulasso ont été détruits. Les cartons de sardines saisis à Ouagadougou le seront aussi bientôt. Le responsable de ces produits a été sanctionné à travers le paiement d'une amende de 20 millions de FCFA sans oublier que sa cargaison sasie coûtait plus de 120 millions de FCFA.

Les consommateurs sont invités à la prudence surtout en ces périodes de fêtes et surtout à dénoncer auprès des services de contrôle du ministère en charge du commerce, tout manquement à la réglementation en vigueur en appelant aux numéros verts suivants : 80 00 11 84/ 80 00 11 85/ 80 00 11 86.

DCPM MDICAPME