Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Il s’était spécialisé dans les braquages, les vols à main armée dans les boutiques de vente de marchandises diverses et les vols d’engins à deux roues. Armé d’une Kalachnikov, il tenait ses victimes en respect et les dépouillait de tous leurs biens de valeur. Les quartiers Wemtenga, Bissighin, zone SONATUR, Université Saint Thomas d’Acquin et le côté Est de la mairie de Saaba étaient, entre autres, ses zones d’opération.  

Grâce à la collaboration de la population, il a été interpellé par les éléments du poste de police de Saaba. En effet, ayant été alerté par de bonnes volontés de la présence d’un individu suspect dans la zone non-lotie de Saaba, une équipe a été diligemment dépêchée sur les lieux.

Fort heureusement, il a été appréhendé tout juste au moment où il s’apprêtait à pénétrer dans une maison inachevée située à quelques encablures de la mairie de Saaba.

Il a été trouvé en sa possession un fusil Kalachnikov avec un chargeur garni de 18 munitions, le tout camouflé dans un sac de riz vide. 

Comme mode opératoire, selon ses propres explications, il ciblait les boutiques situées dans les zones peu obscures.

La nuit tombée, il s’habillait en tenue scolaire couleur kaki, portait une casquette et un cache-nez, et profitait de l’inattention des propriétaires et leurs voisins pour faire irruption à l’intérieur.

A l’aide de son fusil, il dépouillait ses victimes de toutes leurs recettes et objets de valeur, effectuait des tirs de sommation avant de disparaitre dans la nature.

Il a affirmé avoir commis le vol de plusieurs vélomoteurs toutes marques confondues, des téléphones portables, des numéraires, des bidons d’huile, des sacs de riz et plusieurs autres objets. 

La police nationale salue une fois de plus la population pour sa collaboration qui a permis l’arrestation de ce présumé malfrat. Elle l’invite par ailleurs à poursuivre la même dynamique en dénonçant toujours les cas suspects via les numéros verts mis à sa disposition que sont : les 17, 16 et 1010.