Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Suite à un assaut mené par des unités de l’armée burkinabè dans la région des Cascades (Ouest), une dizaine de terroristes ont été neutralisés le 28 octobre dernier et leurs matériels détruits ou récupérés, a-t-on appris, lundi, de source militaire.

Selon le point hebdomadaire de la situation sécuritaire nationale dont AIB a reçu copie, lundi dans la soirée, c’est sur la base de renseignements précis que des unités des Forces armées nationales (FAN) ont traqué pendant plusieurs jours des terroristes qui ont mené des attaques contre les Forces de défenses et de sécurité (FDS) et les populations dans la région des Cascades.

« Le groupe de terroristes a été intercepté alors qu’il préparait manifestement une attaque. L’assaut donné par les unités engagées a permis de neutraliser une dizaine de terroristes », renseigne le document de l’armée.

Le même texte précise qu’« une partie de la logistique de l’ennemi a été détruite et l’autre partie récupérée ».

Parmi le matériel récupéré, ajoute l’armée, l’« on dénombre plusieurs armes, une importante quantité de munitions, plusieurs engins explosifs improvisés non amorcés, des moyens de communication et des motos ».

Il ressort que les unités ont poursuivi les opérations de ratissage pour sécuriser la zone  et retrouver d’éventuels complices.

Les Forces armées nationales du Burkina Fado poursuivent les opérations de sécurisation du territoire national à travers les activités menées au sein des Groupements de Forces.

Elles conduisent également des activités de soutien au développement au profit des structures de l’Etat, de structures privées, ainsi que des activités au profit des populations.

Agence d’information du Burkina