Aujourd'hui,
URGENT
Football: la CAN au Cameroun va se dérouler du 9 janvier au 6 février 2022.
Burkina : le gouvernement règlemente l’achat et l’utilisation des drones civils.  
Justice : Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé définitivement acquittés par la Cour Pénale Internationale.
Justice : Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé définitivement acquittés par la Cour Pénale Internationale.
Burkina: le couvre-feu prorogé de 60 jours dans la région de l’Est.
Niger: tentative de coup d'état à 48 heures de l'investiture de Mohamed Bazoum, le président élu.
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 

SOCIETE

Dans un monde en perpétuelle mutation, où les technologies de l’information et de la communication sont en plein essor, les malfrats ne manquent pas d’inspiration pour troubler la quiétude des honnêtes citoyens. Et la Police Nationale, dont l’une des principales missions est la protection des personnes et de leurs biens, veille au grain et ne ménage aucun effort pour traquer ces délinquants pour une cité paisible. 

Dans cette dynamique, le Commissariat de Police de l’Arrondissement de Sig-Noghin vient de mettre fin au parcours d’un réseau de faussaires, spécialisés dans la vente illicite de parcelles. Ledit réseau opérait dans plusieurs arrondissements de la ville de Ouagadougou, notamment les arrondissements 03, 08 et 09. Ces derniers commençaient d’abord par un repérage des parcelles non mises en valeur.

 Ensuite, grâce à l’outil informatique, ils arrivaient à établir plusieurs types de faux documents, tels des documents de parcelles, avant de procéder à leur vente. 

Les investigations menées, en collaboration avec la population, ont permis de mettre aux arrêts dix (10) présumés délinquants. Les enquêteurs ont pu saisir entre leurs mains près de six cent (600) documents composés, entre autres, de faux extraits de naissance et de cartes d’identité, de cachets contrefaits, de faux timbres, d’attestations et fiches d’attribution de parcelles, de dossiers de mutation de parcelles, d’imprimés de plan cadastral. Deux (02) ordinateurs portables, une (01) photocopieuse et un scanner font également partie du butin saisi.