Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

Photos: Police Municipale de Ouagadougou

SOCIETE

Un contrôle routier effectué ce mardi 22 décembre 2020 à Ouagadougou par la police municipale a occasionné la mise en fourrière de 162 tricycles. 

«Dans le cadre de la lutte contre l'insécurité routière, la police municipale de Ouagadougou a effectué ce mardi 22 décembre 2020 un contrôle des tricycles dans la ville de Ouagadougou», annonce l’institution dans un communiqué. «Ce contrôle a concerné les documents administratifs et les éventuelles infractions au code de la route (surcharge, mauvais arrimage) et a permis la mise en fourrière de 162 tricycles», précise ledit communiqué.

Par ailleurs la police municipale rappelle aux conducteurs de tricycles à titre onéreux au respect strict du Décret N°2012-559/PRES/PM/MTPEN/MEF/MICA/MATDS/MID du 05 juillet 2012 portant conditions et modalités d’exploitation à titre onéreux et pour compte propre des vélomoteurs , motocyclettes ,tricycles et quadricycles à moteur.  

Ce décret, faut-il le rappeler, interdit strictement aux «taxis-motos» de transporter plusieurs passagers à la fois dans les villes de Ouagadougou et de Bobo Dioulasso.

Il leur impose aussi une visite technique, une licence spéciale délivrée par la Commission communale des transports terrestres et une inscription au registre des transporteurs».

Le conducteur doit être obligatoirement âgé de 18 au moins et disposer du permis de conduire A assorti d’un certificat d’aptitude à la conduite des tricycles et quadricycles. 

Enfin, la conduite des «taxis-motos» est subordonnée au port par le conducteur de même que son passager d’un casque homologué.