Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

Le ministre Ousséni Compaoré s’entretenant avec deux des blessés.

SOCIETE

Le ministre de la sécurité, Ousséni Compaoré est allé constater ,de visu, en fin de matinée , les dégâts de l’attaque de la mosquée de la cité universitaire de Kossodo. Cette attaque surprise au cocktail molotov a été perpétrée au moment où les fidèles musulmans de la cité universitaire étaient , le vendredi 06 novembre 2020,en pleine prière du soir. 

Une enquête a été immédiatement diligentée pour identifier les mobiles et les auteurs de l’attaque qui ont ,illico presto , pris la poudre d’escampette après le forfait.

Le bilan de cette attaque fait état d’un blessé avec des fractures  (encore à l’hôpital) et cinq blessés légers qui ont déjà regagné la cité.

Après la visite de la mosquée, Ousséni Compaoré a longuement échangé avec les blessés qui ont souhaité que le gouvernement puisse leur procurer un peu plus de sécurité et de quiétude .Toutes choses qui devraient leur permettre de poursuivre leurs études en toute confiance et sérénité.

Dans cette veine, le ministre de la sécurité a rassuré les étudiants en les faisant connaître que le gouvernement a pris toutes les dispositions pour sécuriser la cité universitaire de Kossodo.

D’où la présence protectrice et dissuasive des forces de sécurité qui sont déjà déployées aux alentours et dans la cité.

Au cours de cette visite, il a également annoncé que les différents frais liés aux soins des blessés seront entièrement pris en charge par le gouvernement.

C’est après une  visite au blessé (encore admis au CHU Yalgado Ouédraogo) que le ministre de la sécurité a mis un terme à cette sortie .

Dcpm /Msecu