Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

SOCIETE

L’Association zéro cancer féminin, après un mois plein de sensibilisation, a initié une journée de dépistage du cancer du sein et du col de l’utérus le 31 octobre 2020 à la clinique pour la promotion de la santé familiale, à Ouagadougou. Ceci, dans le cadre du mois rose, mois de sensibilisation contre les cancers du sein et du col de l’utérus.


Contribuer à informer et à sensibiliser les femmes sur les cancers féminins. C’est l’objectif assigné à la journée de sensibilisation sur les cancers féminin, initiée par l’association zéro cancer féminin. Pour clore les activités du mois (octobre) rose, l’Association Zéro cancer féminin a organisé une journée de sensibilisation et de dépistage du cancer du sein et du col de l’utérus au profit des femmes.

Pour Assita Zerbo, vice-présidente de l’association zéro cancer féminin, Cette activité a sa raison d’être parce qu’il a beaucoup de femmes qui ne disposent pas ou n’ont pas d’informations justes sur ces pathologies. Pour joindre l’acte à la parole, Yvette Ouédraogo, présidente de l’Association des attachés de santé en soins obstétricaux et gynécologiques du Burkina, a animé une séance de sensibilisation sur le cancer du sein et du col de l’utérus et à procéder à des dépistages de lésions précancéreuses du cancer du sein et de celui du col de l’utérus. « Nous avons la possibilité d’offrir les premiers soins si nous découvrons des lésions précancéreuses chez certaines femmes », a indiqué Yvette Ouédraogo qui fait remarquer qu’au Burkina Faso, les cancers du sein et du col de l’utérus prennent des proportions assez inquiétantes et constituent l’une des premières causes de mortalité chez les femmes.

Emma Marie Blanche Kantiono, très fière de participer à ce combat avec ses jeunes soeurs

Quant à la marraine du mois d’"Octobre rose" de ladite association, Emma Marie Blanche Kantiono, cette action a tout son sens d’autant qu’elle est initiée par des jeunes filles. Pour elle, la problématique des cancers est assez complexe parce qu’ils sont des tueurs silencieux. Raison pour laquelle elle entend s’engager pleinement et invite les uns et les autres à faire sien ce combat parce que dit-elle : «Une femme en bonne santé, est porteuse d’un enfant utile pour la société. » Elle salue déjà l'engagement de ROXGOLD, IAMGOLD ESSAKANE SA et le mouvement GKA-F et compte sur la bonne volonté des uns et des autres pour cette cause noble. En prélude à cette séance de dépistage gratuit, Yvette Ouédraogo, présidente de l’Association des attachés de santé en soins obstétricaux et gynécologiques du Burkina a animé une conférence publique pour sensibiliser les femmes présentes.