Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

SOCIETE

Début octobre 2020, quatre otages détenus au Mali ont retrouvé la liberté, dont la Française Sophie Petronin. Heureuse que ces désormais ex otages soient libre, la famille du Dr Arthur Kenneth Elliot lance, dans ce message qu’elle a fait parvenir à Fasozine, un nouvel appel aux ravisseurs, leur demandant de libérer le médecin.

«La famille du docteur Kenneth Elliott, détenue en Afrique de l'Ouest depuis le 15 janvier 2016, est heureuse d'apprendre que quatre otages de la même région ont été libérés au début du mois. Cependant, il est très triste que Kenneth ne soit pas avec eux.

C’est une grande tristesse pour nous que notre père qui, avec l’aide de Dieu, a construit un hôpital, effectuant de nombreuses opérations par mois, pendant plus de 40 ans, pour la population locale, reste détenu. Sa captivité approche maintenant de 5 ans. Chaque jour jusqu'à sa libération est une lutte et Kenneth reste dans nos prières. Notre seul message à ceux qui détiennent Kenneth est : veuillez le laisser rentrer à la maison».

Médecin-chirurgien installé dans la ville Djibo, depuis 1972, le Dr Arthur Kenneth Elliot avait fondé une clinique qui offrait des soins gratuits ou à coûts très réduits aux habitants de la localité et même au-delà. Il a été enlevé dans nuit du 15 au 16 janvier 2016 avec son épouse au moment même où l’avenue Kwamé N’Krumah de la ville de Ouagadougou, était la cible des terroristes. 

Son épouse, Jocelyn Elliott, a été libérée en février 2016, mais le médecin australo-burkinabè reste toujours entre les mains de ses ravisseurs

L’ex-otage française assure l’avoir croisé pendant sa captivité. Elle le décrit comme serein, sain d’esprit et relativement en bonne santé malgré son âge.