Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

SOCIETE

La police nationale du Burkina Faso a mis fin aux activités d’un réseau de malfaiteurs spécialisés dans les vols des câbles et sabotage des installations de sociétés de télécommunications.

Ce sont trois barres de fer, un marteau, une scie en métaux et trois motos, qui servaient de matériels et d’outils pour les opérations d’un groupe de quatre présumés délinquants, spécialisés dans les vols des câbles et sabotages des installations des sociétés de télécommunication de la place. 

L’ensemble de ces outils leur permettait, après identification des sites, d’accomplir leur ‘’boulot’’ tard la nuit.

Ainsi, ils découpaient en morceau les câbles et les brûlaient ensuite pour obtenir un assemblage de cuivre, vendu au Burkina Faso et même dans des pays voisins. 

Cette action d’éclat, à l’instar des précédentes, est le fruit de la collaboration avec les populations.

La Police Nationale salue, une fois de plus, cette collaboration et invite par ailleurs les populations à continuer dans cette dynamique tout en dénonçant tout fait suspect aux numéros verts suivants: 17 ; 16 ; 1010.

 

Source: Police nationale du Burkina Faso