Aujourd'hui,
URGENT
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».

SOCIETE

Après plus d’un mois d’investigations minutieuses, l’antenne régionale de l’Unité anti-drogue (UAD-Pô) du centre-sud, basée à Pô, a pu localiser simultanément deux champs de culture de drogues la semaine écoulée. 

Composés d’un millier de pieds de cannabis, ces deux champs appartenaient à un natif de la localité qui les exploitait dans une zone difficile d’accès et situés au cœur d’autres cultures dans le village de Tiakané, commune de Pô, province du Nahouri. 

La vigilance des équipes du commissaire de police Daniel Bayala, combinée à la bonne collaboration avec les populations, a permis de repérer et détruire lesdits champs dont les plants étaient arrivés à maturation, empêchant ainsi le produit de venir alimenter le fléau de la drogue dans notre pays. 

Cette énième action d’éclat de l’antenne régionale de l’Unité anti-drogue du Centre-sud vient renforcer les actions de la Police Nationale dans le domaine de la protection des populations burkinabè en général, et les jeunes adolescents en particulier, contre le trafic et la consommation des drogues illicites.