Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

SOCIETE

Un incendie s’est déclaré dans la forêt classée du Kou, communément appelé « la guinguette de Nasso », à une dizaine de kilomètres à l’ouest de Bobo- Dioulasso, le mercredi 08 février 2017 dans la soirée. Plus de 15 ha de forêt sont partis en fumée. Les causes de l’incendie demeurent jusqu’ici inconnues.


« C’est autour de 8h30, hier, que j’ai été informé de l’incendie. Mais il paraît que c’est depuis la veille, dans la soirée, que les flammes ont commencé dans la forêt. Avec l’appui de quelques gendarmes et des sapeurs-pompiers, nous avons éteint le feu. Mais nous avons été surpris de voir un autre incendie dans la soirée... Les causes, nous les ignorons toujours ». Tels sont les explications livrées dans la matinée du vendredi 10 février dernier par le président du comité local de gestion de la forêt classée du Kou, Alexandre Sanou.

Ce dernier n’exclut pas l’hypothèse selon laquelle l’origine de l’incendie est du fait de visiteurs indélicats qui entrent frauduleusement dans la forêt, exploitant une fissure du mur de clôture, pour y camper et nager, alors que la nage est interdite à la guinguette depuis 2004.

Au vu des dommages constatés sur certaines espèces végétales et la faune, la forêt classée du Kou mérite une plus grande protection, surtout lorsqu’on sait que la guinguette représente aussi un important réservoir d’eau pour la nationale de l’eau (Onea).

Serge Maurille (Correspondant à Bobo Dioulasso)