Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale
Burkina: le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC

SOCIETE

La Loterie nationale burkinabè (Lonab) a procédé ce jeudi 9 février 2017 à la remise de gros lots à deux gagnants du «4+1». Ils gagnent chacun la somme de 52.303.000 FCFA pour avoir trouvé dans l’ordre, l’arrivée du « 4+1 » du dimanche 5 février dernier.



Pour une mise de 900F au « 4+1 » du 5 février 2017, W. Alexandre Sawadogo, conducteur de profession, est le gagnant de la somme de 52.303.000 FCFA. Le second gagnant du nom de Etienne K. Nacoulma, employé de commerce, remporte également la même somme de 52.303.000 FCFA après une mise de 300F au « 4+1 » du même jour.

La totalité des gains distribués ce jour par la nationale des jeux s’élève ainsi à 104.606.000 FCFA et chaque gagnant a reçu son chèque des mains des responsables de la Lonab. Le représentant du directeur général de la Lonab, Patrice Naza, et la directrice régionale du Centre, Glwadys Yaméogo, ont félicité les gagnants du jour tout en les invitant à une «utilisation rationnelle et judicieuse desdits gains afin que la population burkinabè puisse en bénéficier».

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé