Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale
Burkina: le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC

SOCIETE

Ce communiqué du ministère de la Santé parvenu à notre rédaction informe les usagers de l’hôpital Yalgado Ouédraogo que le mot d’ordre de marche et de sit-in déposé par le Syndicat des travailleurs de la santé humaine et animale (Syntsha) est levé.



«Dans la perspective de trouver des solutions aux problème ayant motivé le préavis de marche et de sit-in lancé par la section SYNTSHA du Centre hospitalier universitaire Yalgado OUEDRAOGO (CHU-YO) pour les 9 et 10 février 2017, le Ministre de la santé a initié une rencontre d’échanges avec les différentes parties. Suite à ces échanges fructueux qui ont eu lieu hier mercredi 08 février 2017 entre les autorités du Ministère de la santé, la Direction du CHU-YO et le SYNTSHA, le mot d’ordre a été levé. Par conséquent le Ministre de la santé tient à informer les usagers de la continuité des services du CHU-YO.

Les différentes parties ont convenu que les fruits de ces échanges feront l’objet d’un procès-verbal qui sera examiné et signé le lundi 13 février à partir de 17 heures dans la salle de réunion du Ministère de la santé. Le Ministre de la Santé tient à remercier et à féliciter le SYNTSHA pour son sens élevé du  dialogue. Il est convaincu qu’ensemble avec toutes les parties prenantes nous allons construire un système de santé efficace, efficient  et résilient qui réponde aux attentes des vaillantes populations de notre pays.»

DCPM/Santé


Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé