Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 
Liban: les locaux du Consulat honoraire du Burkina Faso endommagés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth. 
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 

SOCIETE

Ce communiqué du ministère de la Santé parvenu à notre rédaction informe les usagers de l’hôpital Yalgado Ouédraogo que le mot d’ordre de marche et de sit-in déposé par le Syndicat des travailleurs de la santé humaine et animale (Syntsha) est levé.



«Dans la perspective de trouver des solutions aux problème ayant motivé le préavis de marche et de sit-in lancé par la section SYNTSHA du Centre hospitalier universitaire Yalgado OUEDRAOGO (CHU-YO) pour les 9 et 10 février 2017, le Ministre de la santé a initié une rencontre d’échanges avec les différentes parties. Suite à ces échanges fructueux qui ont eu lieu hier mercredi 08 février 2017 entre les autorités du Ministère de la santé, la Direction du CHU-YO et le SYNTSHA, le mot d’ordre a été levé. Par conséquent le Ministre de la santé tient à informer les usagers de la continuité des services du CHU-YO.

Les différentes parties ont convenu que les fruits de ces échanges feront l’objet d’un procès-verbal qui sera examiné et signé le lundi 13 février à partir de 17 heures dans la salle de réunion du Ministère de la santé. Le Ministre de la Santé tient à remercier et à féliciter le SYNTSHA pour son sens élevé du  dialogue. Il est convaincu qu’ensemble avec toutes les parties prenantes nous allons construire un système de santé efficace, efficient  et résilient qui réponde aux attentes des vaillantes populations de notre pays.»

DCPM/Santé