Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

SOCIETE

Les ministres en charge des Transports et celui de la Santé ont animé le mardi 28 juillet 2020, une conférence de presse sur la réouverture des frontières aériennes.

Le 1er août prochain, le gouvernement burkinabè a décidé de la réouverture des frontières aériennes. C’est en prélude à cette ouverture, que le ministre des Transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière, accompagné de celui de la Santé ont tenu a précisé les conditions qui régissent la reprise des activités aériennes. Pour le ministre en charge des Transports, Vincent T. Dabilgou, la décision de la réouverture des frontières aériennes a été prise en concertation avec tous les acteurs concernés. 

A ce jour, toutes les dispositions nécessaires sont prises au niveau des aéroports de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso en vue d’une reprise normale des activités aériennes.  «Les passagers ont l’obligation de se conformer aux dispositions sanitaires prises par les autorités du Burkina Faso au départ et à l’arrivée des vols», a indiqué Vincent T. Dabilgou, ministre en charge des Transports. 

Selon lui, il n’y aura pas de diminution des effectifs de passagers dans les avions mais pendant le voyage, les passagers ont l’obligation de porter des masques homologués. «Les filtres des avions permettent de renouveler l’air afin d’éviter toute contamination. Des expertises techniques ont confirmé avec l’OMS qu’il n’y aura pas de danger pour les passagers. Durant tout le voyage, les masques seront utilisés», a-t-il expliqué.   

Et le ministre de la Santé, Claudine Lougué de préciser, entre autres conditions, l’obligation de présenter avant tout voyage, son test PCR négatif, la prise obligatoire des températures des passagers par les différentes compagnies et la sensibilisation des passagers par les compagnies sur la Covid-19.

L’ensemble des informations relatives à la réouverture des frontières aériennes sont accessibles sur le site web du ministère la Santé