Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

SOCIETE

Suite au communiqué du Maire de la Commune de Ouagadougou Armand Roland Pierre Béouindé portant interdiction de vente d'animaux et de volaille en dehors des marchés à bétail et des espaces autorisés, la police municipale a mené une opération les 26 et 28 juillet 2020. Cette opération a permis de capturer et de mettre en fourrière au total 224 têtes de moutons.

La vente anarchique d'animaux est interdite dans la capitale. Et cette action de la police municipale répond à l'arrêté N°2020-163/CO/M/ DAJC du 22 juillet 2020 portant interdiction de vente d'animaux et de volaille en dehors des marchés à bétail et dans les espaces autorisés dans la commune de Ouagadougou. 

Dans un communiqué en date du 22 juillet 2020, la mairie de Ouagadougou rappelait que «la vente d’animaux et de volailles en dehors des marchés à bétail et des espaces autorisés est strictement interdite dans le territoire communal.» 

Une décision prise, expliquait le communiqué, pour faire respecter «la réglementation de l’occupation du domaine public, l’exercice de la profession de marchand fixe ou ambulant.»

 «Tout animal ou volaille en vente dans la rue ou en dehors des endroits sus-indiqués sera systématiquement confisqué par les services compétents de la Commune de Ouagadougou et vendu aux enchères publiques ou remis aux services publics en charge des œuvres sociales» prévenait le communiqué, publié à l’approche de la Tabaski, période à laquelle des marchands de bétail ou de volaille occupent les coins de rue et divers espaces.