Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

SOCIETE

Une dizaine de personnes, dont le maire et chef coutumier de Pensa, El Hadj Souleymane Zabré, six militaires et trois Volontaires pour la défense de la patrie (VDP), ont trouvé la mort lundi lors d’attaques par des hommes armés non identifiés. 

D’après l’Agence d’information du Burkina, le maire et son escorte constituée de six VDP, sont tombés dans une embuscade à lui tendue par des hommes armés à trois kilomètres de Barsalogho. Il aurait réussi dans un premier temps à se sauver avec son véhicule.

Le corps de M. Zabré a été retrouvé par la suite sans vie, a annoncé lundi le gouverneur de la région du Centre-nord, Casimir Segueda.

Souleymane Zabré avait quitté Pensa pour rejoindre ses  collègues maires de la région du Centre Nord à Kaya pour une importante réunion, explique Armand Béouindé, le maire de Ouagadougou.

Une patrouille de l’armée est également tombée dans une embuscade dans les environs, coûtant la vie à six militaires et à trois VDP, selon un bilan provisoire.

Souleymane Zabré est le troisième maire tué au Burkina Faso depuis la forte dégradation de la situation sécuritaire.

Avant lui en effet, il y a eu le maire de Koutougou, Hamidou Koundaba, assassiné le dimanche 8 avril 2018 et celui de Djibo, Oumarou Dicko, tué le dimanche 3 novembre 2019,

On reste également sans nouvelles des maires de Markoye, Mamoudou Maiga dit Mehaou, enlevé le 21 mars 2019 et de Gorgadji, Sadio Ouèdraogo, enlevé le 15 mai 2019.