Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

SOCIETE

Dans le cadre de l’exécution de ses missions régaliennes de protection des personnes et de leurs biens, le Service régional de la police judiciaire du Centre (SRPJ-C) a mis un terme aux activités d’un réseau de délinquants, présumés auteurs d’actes de grand banditisme dans la ville de Ouagadougou.

En effet, ils sont quatre à être mis aux arrêts par les éléments dudit service et ce, grâce à la collaboration de la population.

Ces malfrats, à l’aide d’une kalachnikov et de deux pistolets automatiques, opéraient depuis près de deux ans dans plusieurs quartiers de la capitale burkinabè, notamment Tampouy, Karpala, Nagrin, Dassasgo et Bissighin, et dans d’autres localités du pays. Plusieurs personnes en ont été victimes et certaines ont même perdu la vie. 

Ainsi, ils ont commis, depuis le premier trimestre de l’année 2018 jusqu’à leur interpellation, plus de 40 braquages dans la seule ville de Ouagadougou. Le préjudice cumulé selon leur déclaration s’élève à près de 10 millions de FCFA.

Au cours de leur interpellation, il a été trouvé en leur possession une arme de guerre Kalachnikov, un pistolet automatique, des chargeurs et des cartouches, des vélomoteurs et divers autres objets.

Pour votre sécurité et celle des autres, dénoncez tout cas suspect aux Forces de Défense et de Sécurité via les numéros verts que sont: le 17 (Police Nationale), le 16 (Gendarmerie Nationale) et le 1010 (centre National de Veille et d’Alerte).