Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

SOCIETE

Huit des 12 personnes interpellées par la gendarmerie à Tanwalbougou pour des faits de suspicion de terrorisme ont retrouvé la liberté, selon ce communiqué du Procureur du Faso. Pour rappel, 12 autres personnes interpellées en même temps qu’eux et pour les mêmes faits ont trouvé la mort dans des circonstances jugées suspectes par des associations de droits de l’homme. 

«Le 12 mai 2020, j'informais l'opinion publique nationale de l'ouverture d'une enquête dans le cadre de l'interpellation de vingt et cinq (25) personnes par la gendarmerie de Tanwalbougou le 11 mai 2020 pour des faits de suspicion de terrorisme.

Au stade actuel de cette enquête, la mesure de garde à vue qui avait été prise à l'encontre de douze (12) personnes a été levée pour huit (08) d'entre elles. Ces huit (08) personnes ont été ainsi libérées ce jour même.

Mais, il leur a été demandé de rester toujours à la disposition des enquêteurs et de se tenir prêtes pour répondre à toutes convocations de la justice en cas de besoin pour les suites de la procédure.

Fait à Fada N'Gourma, le 03 juin 2020»

LE PROCUREUR DU FASO

KADEBA Judicaël