Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Bamory Ouattara remplace Nabi Issa Coulibaly à la tête de La Poste (conseil des ministres). 
Ouagadougou: 2 bus touchés par les flammes le 24 février dans un incendie sur le nouveau site de la Direction générale de la police municipale.
Sanmatenga: 3 policiers et 1 civil tués le 24 février dans une embuscade tendue par des individus armés sur l’axe Pissila-Gibga.  
Ouahigouya : le corps sans vie d’un attaché d'éducation retrouvé après une attaque terroriste le 22 février dans le village de Samboulga. 
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 

©Dr

SOCIETE

La Première Dame du Burkina Faso, Sika Kaboré a fait un don d’un cheque de 2 millions de FCFA et d’une tonne de sucre, au nom de sa Fondation, au Ministère de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire. C’était le vendredi 10 janvier 2020.

Ce don a été réceptionné par la Ministre Hélène Marie Laurence Ilboudo. Ce don en numéraire et en nature est destiné à soutenir les personnes déplacées du fait des violences armées. Outre ce don, le Groupe d’Action, de Lobbying et de Plaidoyer (GALOP) présidée par l’épouse du président du Faso a remis une enveloppe de 1,5 millions de FCFA.

« En répondant ainsi à l’appel du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, à la solidarité des filles et fils du pays dans la lutte contre le terrorisme, j’invite tous les Burkinabè a manifesté leur soutien à ces personnes vulnérables » a expliqué Sika Kaboré, présidente de la Fondation Kimi.

Pour la ministre en charge de l’Action humanitaire et de la Solidarité nationale, c’est par la solidarité que nous pourrons venir en aide aux personnes affectées par les violences terroristes. Et c’est dans ce sens, qu’elle a salué le geste de  la Fondation Kimi et du Galop. 

 

 

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé