Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

©Dr

SOCIETE

La Première Dame du Burkina Faso, Sika Kaboré a fait un don d’un cheque de 2 millions de FCFA et d’une tonne de sucre, au nom de sa Fondation, au Ministère de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire. C’était le vendredi 10 janvier 2020.

Ce don a été réceptionné par la Ministre Hélène Marie Laurence Ilboudo. Ce don en numéraire et en nature est destiné à soutenir les personnes déplacées du fait des violences armées. Outre ce don, le Groupe d’Action, de Lobbying et de Plaidoyer (GALOP) présidée par l’épouse du président du Faso a remis une enveloppe de 1,5 millions de FCFA.

« En répondant ainsi à l’appel du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, à la solidarité des filles et fils du pays dans la lutte contre le terrorisme, j’invite tous les Burkinabè a manifesté leur soutien à ces personnes vulnérables » a expliqué Sika Kaboré, présidente de la Fondation Kimi.

Pour la ministre en charge de l’Action humanitaire et de la Solidarité nationale, c’est par la solidarité que nous pourrons venir en aide aux personnes affectées par les violences terroristes. Et c’est dans ce sens, qu’elle a salué le geste de  la Fondation Kimi et du Galop.