Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: 2 bus touchés par les flammes le 24 février dans un incendie sur le nouveau site de la Direction générale de la police municipale.
Sanmatenga: 3 policiers et 1 civil tués le 24 février dans une embuscade tendue par des individus armés sur l’axe Pissila-Gibga.  
Ouahigouya : le corps sans vie d’un attaché d'éducation retrouvé après une attaque terroriste le 22 février dans le village de Samboulga. 
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 

SOCIETE

L’auteur de l’enlèvement le 22 novembre dernier des prestataires travaillant pour le ministère du Développement de l’économie numérique dans la région des Cascades (ouest du Burkina Faso), a été appréhendé, selon un communiqué de la police. 

«Le 22 novembre 2019, une équipe technique de la société Huawei faisait l'objet d'un enlèvement par des individus armés à Sidéradougou, dans la région des Cascades. Quarante-huit heures après cet enlèvement, l'action conjuguée des Forces de défense et de sécurité (FDS), combinée à la collaboration citoyenne des populations, avait permis à la police nationale de retrouver les otages et de les exfiltrer sur Ouagadougou par voie aérienne», rappelle le communiqué.

«Deux mois après les faits, l'un des terroristes ayant pris part à l'enlèvement des membres de ladite équipe, vient d'être mis aux arrêts par les services de la police Nationale», affirme le document. 

L’homme qui vient d’être pris serait membre d'une cellule du Front de libération du Macina (FLM) et de nationalité burkinabè.

Il a été intercepté à Galgouli, dans la province du Poni, avec trois autres combattants terroristes.

Les quatre membres de l’équipe de prestataires intervenaient dans le déploiement du Projet backbone national des télécommunications. Leur disparition avait été signalée le vendredi 22 novembre 2019. Ils ont été retrouvés, selon un communiqué du ministère du Développement de l’économie numérique et des Postes.

Le véhicule qui les transportait de type pickup avait été retrouvé le lendemain mais sans ses occupants.

Le 24 novembre, un communiqué annonçait qu’ils avaient été retrouvés sains et saufs

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé