Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

SOCIETE

L’auteur de l’enlèvement le 22 novembre dernier des prestataires travaillant pour le ministère du Développement de l’économie numérique dans la région des Cascades (ouest du Burkina Faso), a été appréhendé, selon un communiqué de la police. 

«Le 22 novembre 2019, une équipe technique de la société Huawei faisait l'objet d'un enlèvement par des individus armés à Sidéradougou, dans la région des Cascades. Quarante-huit heures après cet enlèvement, l'action conjuguée des Forces de défense et de sécurité (FDS), combinée à la collaboration citoyenne des populations, avait permis à la police nationale de retrouver les otages et de les exfiltrer sur Ouagadougou par voie aérienne», rappelle le communiqué.

«Deux mois après les faits, l'un des terroristes ayant pris part à l'enlèvement des membres de ladite équipe, vient d'être mis aux arrêts par les services de la police Nationale», affirme le document. 

L’homme qui vient d’être pris serait membre d'une cellule du Front de libération du Macina (FLM) et de nationalité burkinabè.

Il a été intercepté à Galgouli, dans la province du Poni, avec trois autres combattants terroristes.

Les quatre membres de l’équipe de prestataires intervenaient dans le déploiement du Projet backbone national des télécommunications. Leur disparition avait été signalée le vendredi 22 novembre 2019. Ils ont été retrouvés, selon un communiqué du ministère du Développement de l’économie numérique et des Postes.

Le véhicule qui les transportait de type pickup avait été retrouvé le lendemain mais sans ses occupants.

Le 24 novembre, un communiqué annonçait qu’ils avaient été retrouvés sains et saufs