Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

SOCIETE

Le  journaliste  Koffi Amétépé est décédé ce samedi 21 décembre à Ouagadougou, selon une annonce faite par le ministre de la Communication sur son compte Facebook. Titulaire d’un doctorat en philosophie politique et enseignant à l’université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou, Koffi Amétépé a collaboré pendant une dizaine d’années avec Fasozine.  

Titulaire d’une thèse de doctorat unique en philosophie morale et politique et d’un Diplôme d’études approfondies (DEA) en histoire de la philosophie et philosophie pratique obtenu à l’Université de Ouagadougou, Koffi Ametepé était enseignant-chercheur à l’Université Norbert Zongo.

Il a été également occupé le poste de chargé de cours à l’Université Joseph Ki-Zerbo ainsi que dans plusieurs universités privées du Burkina Faso. Conseiller technique en Communication du Président du Conseil National de la Transition (CNT) Chériff Sy en 2015, il a aussi occupé le poste de chargé de l’information et de la communication du Réseau national de lutte anti- corruption (REN-LAC) entre 2006 et 2007.

Koffi Amétépé a travaillé au sein de plusieurs rédactions. Au début des années 2000 comme reporter, rédacteur en chef délégué du défunt quotidien privé burkinabè «24 heures». En 2001, il rejoint le quotidien Le Pays où il restera quatre ans.

Il rejoint ensuite le Journal du Jeudi qu’il quittera seulement en 2014. Il travaille dans le même temps pour plusieurs journaux de la place dont les magazines Fasozine et Notre Afrik et collaborait aussi avec France télévision (AITV), TV5 et VPRO/Metropolistv, une télévision néerlandaise. Le Dr Koffi a longtemps collaboré avec l’Hebdomadaire Bendré. 

A sa famille, nous présentons nos condoléances.