Aujourd'hui,
URGENT
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   
Niger: 6 Français et 2 Nigériens tuées dimanche par des hommes armés dans la zone de Kouré (sud-ouest du Niger). 
Tapoa: 5 personnes enlevées samedi sur l'axe Fada-Kantchari par des hommes armés ont été retrouvées saines et sauves dimanche. 
Bobo Dioulasso: 850 élèves de l’Enam en formation militaire au Groupement d’instruction des forces armées.
Fada: l’explosion d’un pneu provoque une débandade au marché de bétail. 
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 

Signature de l'acte matérialisant la convention

SOCIETE

La société de téléphonie mobile Orange Burkina et le ministère en charge du Commerce se sont engagés dans un partenariat de digitalisation de certains actes administratifs. La cérémonie de signature de la convention a eu lieu le mardi 17 décembre dernier à Ouagadougou entre les premiers responsables des deux structures. 

Le ministère en charge du Commerce a décidé de digitaliser certains de ses actes administratifs des services qu'il offre aux usagers du service public. Pour cela, le département que dirige Harouna Kaboré avait besoin d'engager un certain nombre de partenariat afin de rendre effectif cette initiative.

Étant donné que la société de téléphonie mobile Orange Burkina est un partenaire stratégique en la matière, le ministère du Commerce n’a pas hésité. En effet, Orange Burkina offre un certain nombre de services qui permettent à tous ceux qui veulent utiliser internet ou utiliser toutes les voies électroniques pour mener à bien leurs activités économiques.

C’est dans le but d’aider le département du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat dans cette démarche salutaire pour les usagers que Orange Burkina a décidé d'accompagner le ministère dans ce processus. Aux dires du ministre Harouna Kaboré, c’est cette volonté commune qui a abouti à la signature de cette convention. Pour lui, sa structure pourra donc utiliser les services de paiement de Orange Burkina afin que ceux qui solliciteront des actes en ligne puissent passer par cette plateforme pour régler l'ensemble de leur facture. 

« C'est une très bonne chose parce qu'auparavant, il n'était pas possible pour le ministère d'avancer si nous ne pouvons pas bénéficier des infrastructures, des outils, et des applications nécessaires pour le faire. Aujourd'hui, c'est ce partenariat qui nous permet de le faire aisément », a fait savoir le ministre Harouna Kaboré. 

Ben Cheick Haidara, Directeur Général de Orange Burkina, a précisé pour sa part que cette convention va permettre d’abord concrètement au ministère de digitaliser un certain nombre d'actes administratifs et commerciaux. Ensuite, permettre que certains actes qui se faisaient physiquement, et qui nécessitaient des déplacements, puissent se faire désormais en ligne. 

« C'est pour cela que Orange Burkina intervient, à travers son produit Orange money, pour permettre le paiement en ligne de ces actes, de sorte à ce que tout le processus se passe de bout en bout sans déplacement, sans intervention physique », a expliqué le responsable du 1er réseau 4 G+ au Burkina Faso. 

« Le sens de ce partenariat pour nous, est d'accompagner les entreprises et les institutions comme le ministère du Commerce dans sa stratégie de digitalisation. Nous voulons être un partenaire de la transformation digitale des entreprises (…) C'est une fierté et un honneur pour nous d'être dans ce projet, d’accompagner le ministère et leur permettre de réaliser leur vision dans le sens de la digitalisation » a ajouté le DG de Orange Burkina.

Il est à noter que le lancement de la plateforme du portail d'entrée au Burkina Faso a eu lieu dans la soirée du mardi 17 décembre 2019. Et grâce au moyen de paiement électronique, Orange Money, tout devient désormais possible.