Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

SOCIETE

La présentation officielle de l'association Afrik beog kômba (génération de jeunes leaders pour une Afrique de paix) a eu lieu le samedi 5 décembre 2019 à Ouagadougou lors d'une conférence de presse. Elle œuvre dans la promotion des valeurs de civisme, de dialogue social, de tolérance et d'intégration des peuples pour une culture de paix en Afrique. A l'occasion de cette conférence inaugurale, l'association a présenté son projet sentinelle « alerte 16.17.1010 génération consciente » contre le grand banditisme au Burkina. 

L'association Afrik beog kômba-Burkina Faso (2ABK-BF ) est née de la volonté et de la vision de ses membres de lutter contre les pires formes de violences comme le grand banditisme, les crises sociales, les violents conflits sociaux, les guerres tribales et autres tragédies humaines ayant endeuillé l'Afrique : « Les attentats liés aux agissements des Shebab en Somalie, les violences causées par Boko haram au Nigeria , au Cameroun ,  au Niger, la crise post électorale de 2010-2011 en Côte-D’ivoire , l'insurrection de 2014 au Burkina Faso ainsi que les crises sociales qui s'en sont  suivies ont fini par nous convaincre de la nécessité de promouvoir la sécurité, la cohésion et la paix sociale. 2ABK-BF œuvre pour une société de liberté de droits , de justice , d'égalité , de tolérance , de non violence et de paix sociale durable en Afrique et au profit du monde » a déclaré le président de l'association Ousséni Savadogo.

Promouvoir les valeurs cardinales de civisme, d'intégration des communautés et des peuples, de leadership , de liberté , de droits humains , de tolérance ,de cohésion et d'actions communautaires  en vue d'asseoir des bases durables d'une culture de non -violence au Burkina est l'objectif de l'association . « Nous avons fait une analyse de la situation sécuritaire de l'Afrique entière depuis la traite négrière jusqu'à nos jours. Nous avons vu que l'histoire de l'Afrique a été jalonnée de violence et de crises sociales. Nous voulons apporter notre prière constructive à  l'édification de la paix. Chaque Burkinabè peut apporter une petite valeur ajoutée à la lutte que nous sommes en train de mener pour que nos populations puissent vaquer tranquillement à leurs occupations » foi de M.Savadogo. 

Considérant la recrudescence des conflits sociaux et tribaux mettant à rude épreuve la sécurité, la liberté, 2ABK-BF recommande la participation active et la contribution citoyenne des partenaires et bonnes volontés pour une opérationnalisation diligente du projet Sentinelle « Alerte 16.17.1010 Génération consciente » phase 1, 2020-2024.

Ce projet est un concept « atypique, innovant, créatif et révolutionnaire à caractère hautement citoyen et patriotique ». Conçu à partir d'un sondage radiophonique  réalisé en 2014-2017 autour de l'utilisation citoyenne des numéros verts de la police et  de la gendarmerie, le projet sentinelle ambitionne contribuer à lutter contre les fléaux liés aux violences dans le contexte d'insécurité généralisé au Burkina Faso. « Leadership jeunes -femmes, civisme et tolérance dans un contexte global d'agressions terroristes: défis sécuritaire et paix sociale durable au Burkina » est le thème du projet avec pour philosophie 1 citoyen = 1 agent de renseignement.

En rappel, 2ABK-BF a été créée le 26 décembre 2017 à Ouagadougou. C'est un mouvement associatif inter- générationnel de a société civile burkinabè à dimension panafricaine. Ses actions sont orientées  vers la promotion des valeurs de civisme, de dialogue social, de tolérance, de patriotisme etc. A ce jour, l'association compte plus de 1400 membres et sympathisants potentiels appelés « Leaders de la paix » originaires de différents pays d'Afrique et du monde à savoir entre autres le Mali, le Sénégal, l'Allemagne, le Burkina.