Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

©MCRP

SOCIETE

La secrétaire générale du ministère en charge de la communication, Hortense Zida, a clos le mercredi 27 novembre la 11e édition des Universités africaines de la communication de Ouagadougou (UACO), en invitant les Africains, à «accompagner le développement d’une Afrique résiliente et qui gagne». Une dépêche de l'Agence d'Information du Burkina (AIB).

«De vos discussions, je retiens l’impérieuse nécessité de fédérer nos efforts pour accompagner le développement d’une Afrique résiliente et qui gagne, malgré l’adversité», a déclaré mercredi, la secrétaire générale du ministère en charge de la communication, Hortense Zida au cours de la cérémonie de clôture de la 11e édition des UACO.

Pendant trois jours, du 25 au 27 novembre, les acteurs africains de la communication ont échangé et mené des réflexions autour de panels, d’un colloque, d’un forum des grandes écoles et sur l’avènement de la Télévision numérique de terre (TNT). Cette 11e édition s’est déroulée sous le thème «Communication et géopolitique : construire une autre image de l’Afrique».

«De nos réflexions, il ressort la nécessité d’organiser un forum africain de la communication qui va dégager les stratégies et leur plan d’action pour la mise en œuvre du processus de reconstruction de l’image de l’Afrique», a déclaré Mme Zida.

Elle a également affirmé que ledit forum «permettra la mise en œuvre des recommandations issues de cette édition des UACO».

Pour Hortense Zida, la «somme d’intelligences et de connaissances» acquises par les journalistes au cours de ces UACO, permettra à ceux-ci de davantage «traiter l’information, comme il se doit, professionnellement parlant, dans la vérité, le respect de l’éthique et de la déontologie».

Cela, a-t-elle poursuivi, dans le «respect de l’image de nos pays et de notre continent, dans ce contexte nouveau pour plus de cohésion dans nos sociétés et un développement durable». La 12e édition des UACO est prévue pour Novembre 2021.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé