Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: les pétards pour divertissement toujours interdits (ministère du Commerce)
Environnement: 2019 achève la décennie la plus chaude jamais enregistrée, selon l’ONU (RFI)
Gabon: arrestation de Brice Laccruche, ex-chef de cabinet du président Bongo
Burkina: une vingtaine de terroristes abattus  à Toéni (Boucle du Mouhoun) et Bahn (Nord)
Football: l'attaquant burkinabè, Jonathan Pitroipa met fin à sa carrière internationale après 13 années
Burkina: «75 % des sources d’infections du VIH chez les couples, viennent des prostitués» (Etude)
Football: l'Argentin Lionel Messi remporte son 6e ballon d'or, un record
Burkina: le Premier ministre souhaite la reprise des négociations avec le monde syndical avant la fin de l'année
UE: la présidente von der Leyen veut «un nouveau départ» pour l'Europe
Burkina: l’Opposition politique exige la levée du secret-défense sur le budget de l'armée

SOCIETE

Les quatre membres de l’équipe de prestataires intervenant dans le déploiement du Projet backbone national des télécommunications portés disparus depuis le vendredi 22 novembre 2019 ont été retrouvés, selon un communiqué du ministère du Développement de l’économie numérique et des Postes. 

«Les quatre membres de l'équipe de prestataires pour le déploiement du Projet Backbone National des Télécommunications qui étaient portés disparus ont été retrouvés sains et saufs», annonce le laconique communiqué du ministère en charge de l’Economie numérique du Burkina Faso publié tard dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 novembre 2019.  

Ces prestataires –trois Burkinabè et un expatrié- travaillent pour le ministère en charge du Développement de l’économie numérique.

Ils intervenaient notamment dans le déploiement du Projet Backbone National des Télécommunications (PBNT). 

Leurs traces ont été perdues alors qu’ils empruntaient l’axe Ouo-Sidéradougou dans la région des Cascades (ouest du Burkina Faso), selon un communiqué publié vendredi 22 novembre 2019. 

Le véhicule avec lequel ils voyageaient avait été retrouvé hier, les portières ouvertes, sans ses occupants, selon un communiqué dudit ministère. 

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé