Aujourd'hui,
URGENT
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC
Brexit: les députés britanniques valident l'accord négocié par Boris Johnson
Burkina: 8 143 pèlerins burkinabè ont effectué le hadj 2019 au cours duquel six décès ont été constatés
Burkina: 233 heures de coupures d’électricité en 2018 contre 155h en 2017 (AIB)
Pétrole: la Chine ouvre son secteur pétrolier aux entreprises étrangères (RFI)
Angola: 41 morts dans des pluies torrentielles en moins de 24 heures (Africanews)

SOCIETE

Les syndicats du secteur de la santé au Burkina Faso lèvent leur mot d’ordre de grève qu’ils devaient observer du 20 au 30 novembre 2019, a annoncé Remis Dandjinou, le ministre en Charge de la Communication et porte-parole du gouvernement au sortir du conseil des ministres de ce mercredi 20 novembre 2019. 

Quatre syndicats du secteur de la santé avaient appelé le personnel médical du Burkina Faso à observer une grève de dix jours allant du mercredi 20 novembre au samedi 30 novembre  2019. Ils exigeaient que leur ministère de tutelle respecte le calendrier d’application de la Fonction publique hospitalière qu’il a lui-même fourni et que les retenues «abusives» effectuées sur les salaires lors de la précédente grève ne sont pas rétablis.

Sur le dernier point, le ministre en charge de la Fonction publique, Seni Ouédraogo, leur avait assuré que «les retenues irrégulières de salaires seront remboursées», après un entretien avec les premiers responsables de ces quatre syndicats regroupés au sein de la Fédération des syndicats de la santé humaine du Burkina Faso (F-santé-BF) le 19 novembre. 

Dans un message circulant sur les réseaux sociaux, la faitière affirmait qu’ «au regard des garanties obtenues dans le dialogue avec le gouvernement, décide de la suspension de la grève à compter de ce jour 20 Novembre 2019 à 7h00. Des assemblées régionales et/ou locales permettront aux militants d'avoir de plus amples informations.»

Pour sa part, le gouvernement «se félicite de cet esprit de dialogue et remercie les acteurs du monde syndical de la santé. Il s'engage à trouver en discussion avec eux et les ministres concernés, une bonne conclusion des discussions qui sont en cours.»

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé