Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

SOCIETE

L’Etat major général des armées a annoncé avoir neutralisé 24 terroristes dans la forêt de Yorsala (Région du Nord) à l’issue d’affrontements intervenus le vendredi 15 novembre à la suite d’une embuscade. Toujours selon la même source, huit terroristes ont été tués suite à une offensive menée le samedi 16 novembre dans les environs de Bourzanga (Région du Centre-nord). Ce qui fait un total de 32 terroristes neutralisés en 48 heures.

Ces différentes opérations ont permis aux forces de défense, en plus de la neutralisation des terroristes, de récupérer divers matériels, un important lot d’armement et de munitions.

L’opération menée à Yorsala, dans le département de Titao (Province du Loroum, Région du Nord) «  a également permis de libérer plusieurs femmes qui étaient retenues  par les terroristes et utilisées comme esclaves sexuelles ».

L’armée dans ledit communiqué a déploré la mort d’un soldat du Groupement de forces pour la sécurisation du Nord (GFSN), unité qui a mené les deux opérations.  Le déclenchement de ces deux opérations est intervenu à la suite d’une embuscade tenue par des individus armés à une unité dudit groupement dans les environs de Yorsala.