Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

D’après un communiqué du ministre en charge de la Défense nationale du Burkina Faso dont Fasozine a obtenu copie, des faux recruteurs de volontaires pour la défense des zones sous menace se faisant passer pour agents du gouvernement lancent des appels à recrutement dans certains quartiers de Ouagadougou. 

Le ministre de la défense constate, dit le communiqué, que suite à l’appel du chef de l’Etat relatif au recrutement de volontaires pour la défense des zones sous menace, «des individus mal intentionnés se faisant passer pour agents du gouvernement lanceraient des appels à recrutement dans certains quartiers de Ouagadougou». 

Le patron du département de la Défense invite les populations à se méfier et assure que «le recrutement des volontaires se fera suivant les instructions de son excellence le président du Faso, chef suprême des armées et conformément aux voies officielles».

Il invite les populations à attendre les orientations précises des forces de sécurité. 

Il invite les «patriotes qui veulent s’engager dans la lutte pour la défense de la patrie à se démarquer des «manœuvres de forces obscurantistes en dénonçant toutes les tentatives de sabotage et toutes les personnes se livrant à de telles opérations».  

Il faut rappeler que suite à l’attaque du convoi d’une société minière le mercredi 6 novembre 2019 sur l’axe Ougarou-Boungou qui a fait 39 morts et de nombreux blessés, le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré a ordonné le recrutement de volontaires pour la défense des zones sous menace.