Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale
Burkina: le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC

SOCIETE

D’après un communiqué du ministre en charge de la Défense nationale du Burkina Faso dont Fasozine a obtenu copie, des faux recruteurs de volontaires pour la défense des zones sous menace se faisant passer pour agents du gouvernement lancent des appels à recrutement dans certains quartiers de Ouagadougou. 

Le ministre de la défense constate, dit le communiqué, que suite à l’appel du chef de l’Etat relatif au recrutement de volontaires pour la défense des zones sous menace, «des individus mal intentionnés se faisant passer pour agents du gouvernement lanceraient des appels à recrutement dans certains quartiers de Ouagadougou». 

Le patron du département de la Défense invite les populations à se méfier et assure que «le recrutement des volontaires se fera suivant les instructions de son excellence le président du Faso, chef suprême des armées et conformément aux voies officielles».

Il invite les populations à attendre les orientations précises des forces de sécurité. 

Il invite les «patriotes qui veulent s’engager dans la lutte pour la défense de la patrie à se démarquer des «manœuvres de forces obscurantistes en dénonçant toutes les tentatives de sabotage et toutes les personnes se livrant à de telles opérations».  

Il faut rappeler que suite à l’attaque du convoi d’une société minière le mercredi 6 novembre 2019 sur l’axe Ougarou-Boungou qui a fait 39 morts et de nombreux blessés, le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré a ordonné le recrutement de volontaires pour la défense des zones sous menace. 

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé