Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

SOCIETE

D’après un communiqué du ministre en charge de la Défense nationale du Burkina Faso dont Fasozine a obtenu copie, des faux recruteurs de volontaires pour la défense des zones sous menace se faisant passer pour agents du gouvernement lancent des appels à recrutement dans certains quartiers de Ouagadougou. 

Le ministre de la défense constate, dit le communiqué, que suite à l’appel du chef de l’Etat relatif au recrutement de volontaires pour la défense des zones sous menace, «des individus mal intentionnés se faisant passer pour agents du gouvernement lanceraient des appels à recrutement dans certains quartiers de Ouagadougou». 

Le patron du département de la Défense invite les populations à se méfier et assure que «le recrutement des volontaires se fera suivant les instructions de son excellence le président du Faso, chef suprême des armées et conformément aux voies officielles».

Il invite les populations à attendre les orientations précises des forces de sécurité. 

Il invite les «patriotes qui veulent s’engager dans la lutte pour la défense de la patrie à se démarquer des «manœuvres de forces obscurantistes en dénonçant toutes les tentatives de sabotage et toutes les personnes se livrant à de telles opérations».  

Il faut rappeler que suite à l’attaque du convoi d’une société minière le mercredi 6 novembre 2019 sur l’axe Ougarou-Boungou qui a fait 39 morts et de nombreux blessés, le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré a ordonné le recrutement de volontaires pour la défense des zones sous menace.