Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale
Burkina: le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC

SOCIETE

Le mercredi 6 novembre 2019, la Mission médicale chinoise s’est rendue au Centre de santé et de promotion sociale (CSPS) de Kalghin, village relevant de la commune de Saponé, dans la région du Centre-Sud pour y apporter son assistance médicale aux populations de la localité et environnant.

L’équipe, conduite par M. PAN Lixin, Chef de la mission médicale chinoise était composée d’un spécialiste en orthopédie, d’un spécialiste en cardiologie, d’un spécialiste en maladies infectieuses, d’un spécialiste en neurochirurgie, d’un anesthésiste et de traducteurs.

Aidée par leurs collègues burkinabè du CSPS de Kalghin, l’équipe a pu administrer gratuitement des soins à 138 patients souffrant notamment du paludisme, des douleurs musculaires, de l'infestions de la voie respiratoire, de l’infection cornée, de la constipation, de la toux et de l’infection urinaire.

C’est la troisième fois en un an que l’équipe médicale chinoise organise des consultations accompagnées de soins gratuits au Burkina Faso au profit des populations rurales.

La première séance a été réalisée à Mankoula, dans la région du Centre-Ouest et la deuxième à Téma Bokin, dans le Nord.

Cet élan va encore poursuivre et s’élargir dans d’autres localités afin d’aider un plus grand nombre de populations vulnérables à bénéficier gratuitement des soins médicaux.

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé