Aujourd'hui,
URGENT
Niger: après trois ans d'absence, l'opposant Hama Amadou est rentré dans son pays ce jeudi 14 novembre
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré relâché «sans aucune charge»
Burkina: le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d'opposition, du Dr Aristide Ouédraogo suspendu pour 3 mois
RDC: la France annonce 65 millions d'euros d'aides au pays
Football: les Étalons du Burkina font match nul (0-0) face à l'Ouganda au titre de la 1re journée des éliminatoires de la Can 2021
Coopération: l’Algérie prête à mettre son expérience à la disposition du Burkina dans la lutte contre le terrorisme
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré interpellé par la police 
Economie: la Chine veut apporter plus d'opportunités à la croissance économique mondiale
Education: le Burkina veut rendre effective l’obligation de la scolarisation des enfants de 06 à 16 ans d’ici à 2030
Burkina: hausse du taux brut de scolarisation au primaire passant de 33,8% en 1994 à 88,5% en 2017 (Officiel)

SOCIETE

Le mercredi 6 novembre 2019, la Mission médicale chinoise s’est rendue au Centre de santé et de promotion sociale (CSPS) de Kalghin, village relevant de la commune de Saponé, dans la région du Centre-Sud pour y apporter son assistance médicale aux populations de la localité et environnant.

L’équipe, conduite par M. PAN Lixin, Chef de la mission médicale chinoise était composée d’un spécialiste en orthopédie, d’un spécialiste en cardiologie, d’un spécialiste en maladies infectieuses, d’un spécialiste en neurochirurgie, d’un anesthésiste et de traducteurs.

Aidée par leurs collègues burkinabè du CSPS de Kalghin, l’équipe a pu administrer gratuitement des soins à 138 patients souffrant notamment du paludisme, des douleurs musculaires, de l'infestions de la voie respiratoire, de l’infection cornée, de la constipation, de la toux et de l’infection urinaire.

C’est la troisième fois en un an que l’équipe médicale chinoise organise des consultations accompagnées de soins gratuits au Burkina Faso au profit des populations rurales.

La première séance a été réalisée à Mankoula, dans la région du Centre-Ouest et la deuxième à Téma Bokin, dans le Nord.

Cet élan va encore poursuivre et s’élargir dans d’autres localités afin d’aider un plus grand nombre de populations vulnérables à bénéficier gratuitement des soins médicaux.

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé