Aujourd'hui,
URGENT
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 
Burkina: le 1er ministre, Christophe Dabiré, a signé le mercredi 29 juillet 2020, un décret portant réouverture des frontières aériennes. 
Covid-19: la République populaire de Chine offre 46 respirateurs au Burkina Faso. 
Ouagadougou: plus de 200 moutons mis en fourrière par la police municipale à la veille de la Tabaski.   
Covid-19: les pertes du tourisme mondial s'élèvent à 320 milliards de dolllars (Organisation mondiale du tourisme).  
Covid-19: la Banque africaine de développement accorde 27 millions de dollars à l’Union africaine pour renforcer l’Initiative de réponse. 

SOCIETE

16 civils ont été tués au cours de deux attaques terroristes dans la commune de Pobé-Mengao, province du Soum, Région du Sahel le week-end dernier. Selon le gouverneur de la Région du Sahel, ces attaques se sont déroulées dans la soirée du samedi 26 octobre et dans la matinée du dimanche 27 octobre.

Dans un autre communiqué, le gouverneur a fait savoir qu’un enseignant du nom de Souleymane Ouédraogo, directeur de l'école primaire publique de Gargaboulé C  de retour d’une conférence pédagogique des enseignants qui s’est tenue à Dori, a été enlevé le vendredi 25 octobre vers 14 heures par des individus armés.

« Malheureusement son corps a été retrouvé le lendemain 26 octobre à Rounga, village de la commune de Ouindigui dans la province du Lorum, région du Nord » précise t-il. Ce qui porte à 17 personnes, le nombre de personnes tuées au cours du week-end écoulé.

Le Burkina Faso est confronté depuis près de trois ans à des attaques terroristes. Elles se sont étendues pratiquement à toutes les régions du pays, obligeant le gouvernement a décrété l’Etat d’urgence dans plusieurs provinces. 

Les violences terroristes ont occasionné plusieurs déplacés. Actuellement, ils sont estimés à près de 500 mille personnes.