Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

SOCIETE

Ouvert le mercredi 7 août dernier devant le pôle économique et financier du tribunal de grande instance de Ouagadougou,  le procès sur l’affaire dite « charbon fin » avait été renvoyée à en octobre 2019 pour composition non régulière du tribunal. Après l’ouverture de l’audience ce mardi 15 octobre 2019, elle a de nouveau été renvoyée au 17 décembre 2019 afin de permettre aux nouveaux avocats de la défense de mieux connaitre le dossier.

Bolloré transport logistics et Essakane SA et 12 personnes physiques sont poursuivies par la justice burkinabè, entre autres, pour fraude en matière de commercialisation de l’or et des autres substances précieuses et de blanchiment de capitaux.  le 31 décembre 2018, l'opinion publique a été informée de la saisie et de la mise sous scellée judiciaire à Bobo- Dioulasso d'une trentaine de conteneurs de charbon fin contenant de l'or, de l'argent et d'autres minerais sur le point d'être exportés vers le Canada. Les informations rapportées faisaient état d'une « tentative d'exportation frauduleuse d'or, maquillée en exportation de déchets de charbon » car la quantité des minerais présente dans le charbon fin avait été sous évaluée. 

Après des investigations menées et des expertises menées sur la cargaison saisie, le procureur général près de la Cour d’appel de Ouagadougou, décidera de le tenue d’un procès afin de situer les responsabilités. Il décide donc de poursuivre 14 personnes (deux personnes morales à savoir Bolloré transport logistics et Essakane SA et 12 personnes physiques).

Ce mardi 15 octobre 2019, sitôt ouverte, les nouveaux avocats de la défense qui ont pris le relais de certains de leurs collègues qui se sont déportés, ont demandé un renvoi du l’audience afin qu’ils puissent mieux prendre connaissance du dossier. Le procureur avait demandé un renvoi de deux semaines mais il n’a pas été écouté par le président du tribunal qui a décidé de renvoyer l’audience au mardi 17 décembre prochain pour connaitre le fond du dossier.