Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

L'étape de Ouahigouya (Nord)

SOCIETE

Après le lancement officiel le 23 septembre 2019 des activités du 5e Recensement général de la population et de l'habitation (RGPH), les responsables du processus ont décidé de baliser le terrain avant la phase de dénombrement prévue du 16 novembre au 15 décembre 2019 sur toute l’étendue du territoire national. Des tournées régionales de sensibilisations ont été initiées pour mieux expliquer aux différentes couches de la population les tenants et les aboutissants du RGPH, qui est couplé cette année avec le recensement général de l'agriculture.

Ces tournées régionales ont débuté le 7 octobre dernier par la l’étape de Ouahigouya (Région du Nord). A la suite de cette étape, d’autres villes régionales ont tenu également leurs séances de sensibilisations dans la semaine du 7 au 13 octobre 2019. Ainsi, les différentes populations des villes de Dédougou (Boucle du Mouhoun), Tenkodogo (Centre-est), Fada (Est), Koudougou (Centre-Ouest), Manga (Centre-sud) ont pu échanger à bâton rompu avec les responsables en charge du RGPH et les différents acteurs intervenant dans le processus.

L’objectif de ces rencontres régionales est d’informer, sensibiliser et mobiliser tous les acteurs au niveau déconcentré pour la réussite de l’opération de dénombrement. A l’issue de chaque rencontre, les participants ont formulé des recommandations qui permettront de faciliter la collecte des données sur le terrain.

Vu l’importance de ces rencontres, chaque atelier a été présidé par le gouverneur de chaque région. Ces derniers n’ont pas manqué de souhaiter l’implication totale et sans réserve de tous les acteurs.

« La réussite d’une opération d’une telle envergure requiert l’implication des autorités politiques, administratives, religieuses et coutumière et l’adhésion de la population et de toutes les couches sociales aussi bien au niveau central qu’au niveau déconcentré. Pour obtenir cette implication des autorités et l’adhésion massive de la population, des actions spécifiques d’information et de sensibilisation méritent d’être conduites afin de faire de ces acteurs de réels partenaires pour le succès de cette opération sur toute l’étendue du territoire national » a fait savoir Josiane Y. Kabré/Zoungrana, gouverneur de la région du Centre-Sud au cours de la rencontre tenue dans sa région le vendredi 11 octobre.

L'étape de Fada (Région de l'Est)

Ces rencontres qui vont se continuer au cours de cette semaine dans d’autres régions ( du 14 octobre au 18 octobre) permettra donc d’expliquer le bien fondé du recensement aux différentes autorités,  et acteurs économique et de la société civile, de fournir aux responsables des services déconcentrés toutes informations liées au 5e RGPH, de solliciter la contribution, l’implication et l’adhésion de tous à cette édition du RGPH.

Notons que pour être compter par les agents recenseurs, il est important que chaque membre de famille présente l'une des pièces administratives que sont la carte nationale d'identité, le passeport, l'acte de naissance ou le jugement supplétif, et enfin le livret de famille.  Et pour réussir l'opération de collectes de données sur le terrain les 20 mille agents recenseurs auront à faire usage de Smartphones qui aura comme avantage d'améliorer la qualité des données et de réduire les délais.  Le coût de l'opération de ce 5e RGPH est évalué à environ 18 milliards de francs Cfa. Les résultats préliminaires sont attendus pour février 2020 et la publication et la diffusion des résultats définitifs sont attendus pour courant août-septembre 2020.