Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

©MCRP

SOCIETE

La cuvée 2019 de l'Institut des sciences et techniques de l’information et de la communication (ISTIC) a effectué sa sortie officielle ce samedi 12 octobre 2019.

Cette nouvelle promotion, forte de 112 stagiaires, enregistre notamment la sortie de la toute première cohorte des étudiants de la filière communication. A ces premiers communicants, au nombre de 34, s’ajoutent 57 journalistes et 21 professionnels des techniques et technologies des médias. En somme, ce sont 47 assistants (BAC+2) et 65 conseillers (Licence+2) en sciences et techniques de l’information et de la communication qui viennent d'achever leur formation au sein de l'ISTIC.

Baptisée “SYNERGIE”, cette dernière promotion a choisi pour parrain, le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakande. Et pour le porte-parole des impétrants, Paul Sawadogo, ce nom de baptême témoigne de l’engagement de l’ensemble de la promotion à rester solidaire dans la désormais vie professionnelle qui s’ouvre.

Quant au choix du parrain, il repose, dit-il, sur l’énergie et l’abnégation au travail d'un homme déterminé pour la cause des médias. “Honoré” d’être choisi comme leur parrain, Alassane Sakande a salué le “courage” et la “folie” des nouveaux communicants pour le choix de cette profession dans un monde en perpétuelle mutation. Au nombre des défis auxquels les futurs journalistes, eux, feront face, le parrain a notamment souligné la question du traitement de l’information dans le contexte sécuritaire. Il a par ailleurs salué le nom de baptême de la promotion et les a, d’ores et déjà, invités à travailler avec professionnalisme et sagesse.

Face au ministre en charge de l’économie numérique, Hadja Ouattara/Sanon, représentant son collègue de la communication, Paul Sawadogo a plaidé pour l’ouverture d’un concours d’intégration afin d’absorber les compétences disponibles sur le marché du travail.

Créé en mai 1974 sous la dénomination de Centre d’enseignement professionnel(CEP), l’ISTIC est la première école de formation en journalisme au Burkina Faso.

DCPM/Ministère de la communication et des relations avec le Parlement