Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale
Burkina: le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC

image d'archives

SOCIETE

Le collectif des syndicats de l’aéronautique civile a suspendu ce jeudi 10 octobre 2019 son mot d’ordre de grève prévu pour ce vendredi  11 et samedi 12 octobre 2019. Cette décision intervient après la rencontre du collectif avec le chef du gouvernement Christophe Dabiré le mardi 8 octobre 2019. Le Premier ministre avait pris l’engagement d’intégrer les travailleurs dans le comité de pilotage.

« Il y a certains engagements qui sont pris par le Premier ministre qui sont de nature à nous rassurer. Notamment celui de nous impliquer dans tout le processus, c’est un engagement assez fort intéressant. Le Premier ministre a pris l’engagement de nous mettre avec le comité de pilotage », a déclaré Ahmed Lamizana, porte-parole du collectif au micro de nos confrères de Radio Oméga.

Les syndicalistes ont affirmé également avoir foi à la promesse du chef du gouvernement mais disent rester vigilant. En cas de non respect de la promesse et des garanties, ils ont assuré qu’ils « réactiveront le mot d’ordre de grève ».

Dans un communiqué rendu public ce jeudi 10 octobre 2019, le gouvernement s’est félicité de « l’esprit de dialogue qui a prévalu lors des échanges et invite les différents acteurs de continuer à privilégier le sens de l’intérêt national ».

Si cette grève avait eu lieu, tous les avions au départ de l’aéroport international de Ouagadougou allaient rester cloués au sol et aucun atterrissage n’allait être possible. Le collectif des syndicats de l’aéronautique civile avait décrété cette grève de 48 heures pour dénoncer le projet de convention de délégation de service public de l’aéroport international de Donsin dont le vol inaugural est prévu en principe pour 2021.

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé