Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

©Aouaga.com/Image d'archives

SOCIETE

La 8e édition du du Festival International de la Liberté d’Expression et de Presse (FILEP) se tiendra du 25 au 28 septembre 2019 à Ouagadougou sous le thème : « Des plumes, des micros et des caméras pour une Afrique libre et unie ». Dans ce communiqué de presse, le comité d’organisation dévoile les grands axes de ce rendez vous des médias et des acteurs de la liberté d’expression.

Le Centre National de Presse Norbert Zongo a le plaisir d’informer le monde des médias et les défenseurs des droits humains de l’Afrique que la huitième édition du Festival International de la Liberté d’Expression et de Presse (FILEP) se tiendra du 25 au 28 septembre 2019 à Ouagadougou. Ce rendez-vous biennal aura pour thème cette année : « Des plumes, des micros et des caméras pour une Afrique libre et unie »

Comme les précédentes éditions Le FILEP 2019 réunira environ 200 participants du Burkina Faso, d’Afrique et d’ailleurs. Il s’agira des représentants d’organisations des Editeurs de presse, de journalistes, de la Fédération Africaine des Maisons et Centres de Presse (FACMP), d’organisations des droits des médias, de défense des droits humains, des personnalités importantes des médias, etc.

Au programme de cette édition :

- Le 25 septembre 2019 : la cérémonie d’ouverture du Filep sous le patronage du Président de l’Assemblée Nationale du Burkina Faso. 

- Du 25 au 27 septembre 2019 au CBC : le colloque international sur le thème du festival avec plusieurs sous thèmes qui constitueront des panels de débats avec une conférence inaugurale du Prof Théophile OBENGA. 

- Le 27 septembre 2019 à 20h dans le pavillon de la créativité du SIAO : Gala de remise du Prix Norbert Zongo du journalisme d’investigation et le Prix du concours international en photos et caricatures 

- Du 25 au 30 septembre 2019 : l’exposition photos et caricatures de presse au Centre National de Presse Norbert Zongo 

- Des visites touristiques des lieux historiques  

- Des émissions Radio et plateaux télé. 

- Des rencontres professionnelles et ateliers divers sur la sécurité des journalistes et des médias

- Le concert live de clôture le samedi 28 septembre à 20h au CENASA avec plusieurs artistes de renommée dont Didier AWADI du Sénégal.  

Pour plus d’informations, prière contacter le secrétariat du FILEP au 25 34 41 89 / 25 34 37 45 / 70 25 85 08 ou par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. /Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Vive la liberté d’Expression et de la Presse !

Pour le comité de Pilotage

Boureima OUEDRAOGO

Président du Comité d’organisation

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé