Aujourd'hui,
URGENT
Migrations: les migrations africaines vers l'Europe en recul depuis 3 ans selon l'OCDE
Burkina: 5 soldats tués dans une embuscade à Toéni dans la province du Sourou (Boucle du Mouhoun)
Tunisie: l’ancien président en exil Ben Ali est mort à 83 ans en Arabie Saoudite
Burkina: «Plus de 46 000 enfants non scolarisés ont été enregistrés au niveau des déplacés internes » (Stanislas Ouaro)
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés

image d'archives/CEP 2018

SOCIETE

Le ministre de l'éducation nationale, de l'alphabétisation et de la promotion des langues nationales, Pr Stanislas Ouaro, a procédé le mardi 3 septembre 2019 à Kaya au lancement officiel de la session spéciale des examens du CEP, du BEPC et du Bac, session de 2019 au profit des candidats des zones à forts défis sécuritaires. Il avait à ses côtés, Casimir B. SEGHDA, Gouverneur du Centre-nord et du Président du conseil régional et des Corps constitués de la région.

Après la tenue réussie de la session ordinaire des examens de 2019, le cap était mis pour la réussite de la session spéciale des examens du CEP, du BEPC et du Bac. Au total 1644 candidats qui n'avaient pu prendre part aux sessions de juin du fait de l'insécurité dans leurs contrées respectives, ont pris part à cette session.

Après avoir donné le top départ national matérialisé par l'ouverture de l'enveloppe de l'épreuve de rédaction, le Pr Stanislas Ouoro s'est dit satisfait du pari tenu. Regrouper autant de candidats, leur dispenser des cours de rattrapage et organiser comme il se doit leur examen afin qu'ils aient aussi leur chance de poursuivre leur cursus scolaire normal dans un tel contexte est une preuve manifeste du gouvernement d'asseoir un système éducatif résilient et il en veut pour preuve la création du secrétariat technique de l'éducation en situation d'urgence.

1306 candidats iront à la conquête du CEP dans 5 villes soit Djibo, Fada, Gorom-Gorom , Kaya, et Ouahigouya, 330 au BEPC dans les villes de Fada et Gorom-Gorom , et enfin pour le Bac , 8 candidats regroupés dans le centre unique de Ouagadougou soit au total 1644 candidats.

Tout en souhaitant beaucoup de réussites aux candidats, le ministre a saisi l'opportunité pour réitérer ses vifs remerciements à l'ensemble des partenaires techniques et financiers, aux gouverneurs des régions et du monde éducatif dont le précieux concours a permis de tenir la session spéciale à la satisfaction de tous.

DCPM/MENAPLN

 

 

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé