Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

©Ambassade de Chine au Burkina

SOCIETE

Une mission composée d’experts chinois en ophtalmologie séjourne depuis le 28 août à Ouagadougou dans le cadre d’une préparation pour l'Action de la lumière de cette année, une opération gratuite de la cataracte, deuxième du genre, prévue pour se dérouler du 9 au 22 décembre 2019 au CHU de Tengandogo à Ouagadougou. 

La mission a mis son séjour à profit pour tester les appareils devant servir à faire l’opération afin de prendre des mesures palliatives ou correctives au besoin.

Selon le chef de la mission d’étude Chen Kailiang, une technologie de standard internationale sera utilisée pour les opérations. Contrairement aux autres méthodes traditionnelles, cette technique est très avancée et ne nécessite qu’une petite incisions ; le patient ne sent aucune douleur et elle permet un taux de succès très élevé. Elle ne nécessite aucune suture. Cette méthode est plus sûr et permet une l’acuité visuelle plus nette et plus durable du patient.

Quant à Monsieur Zhou Jianguo, Assistant du Directeur du cabinet du Président de l’Université médicale de Wenzhou et membre de la mission, il soutient que la cataracte est la principale cause de perte de vue au Burkina Faso et leur action s’inscrit dans une recherche du bien-être social en permettant à ceux qui n’ont pas les moyens, surtout à la couche défavorisée, de se faire opérer de la cataracte. 

L'action de cette année envisage d'opérer plus de 200 cas, la mobilisation et l'enregistrement des patients vont commencer dès mi-septembre au Centre national de lutte contre la cécité. La première action du genre a été effectuée en décembre 2018 à Ouagadougou, 146 patients ont reçu des opérations avec succès.

Ambassade de la Chine au Burkina

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé