Aujourd'hui,
URGENT
Maroc: le roi gracie la journaliste Hajar Raissouni, condamnée à un an de prison pour avortement illégal
Coopération: le Ghana offre au Burkina 110 millions F CFA pour  soutenir ses efforts dans la gestion de la crise humanitaire
Inde: New Delhi lance un plan de lutte contre la pollution
Burkina: le rapport d’activités 2018-2019 du Haut Conseil du Dialogue social remis au président du Faso
Tunisie: Kaïs Saïed élu président avec 72,71 % des voix (Officiel)
Justice: l'audience du procès de l'affaire dite charbon fin de nouveau renvoyée au mardi 17 décembre 2019
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro, candidat à la présidentielle de 2020 
Burkina: la 21 JNLP se tiendra du 18 au 20 octobre sous le thème:«Comment consolider la liberté de la presse face à la menace terroriste ?»
Politique: le CDP va organiser un congrès extraordinaire pour lever les différentes sanctions prises à l'encontre des différents militants
Economie: le prix Nobel d'économie a été attribué à la Franco-Américaine Esther Duflo et aux Américains Abhijit Banerjee et Michael Kremer

SOCIETE

Le célèbre artiste musicien ivoirien, DJ Arafat, est décédé ce lundi 12 août à 8 heures à l'âge de 33 ans, des suites d'un accident de la circulation qui s'est produit dans la nuit du dimanche 11 août à Abidjan.

Victime d'un accident de moto dans la nuit du dimanche 11 au lundi 12 août à Abidjan, l'artiste ivoirien DJ Arafat - Ange Didier Huon à l’état civil- est mort des suites de ses blessures dans une clinique d'Abidjan, annoncent des sources officielles ivoiriennes, dont Maurice Bandaman, le ministre ivoirien de la Culture.

L’information a été confirmée sur les antennes de la RTI, la chaîne publique ivoirienne, dans son journal de 13 h. Le ministre «présente ses condoléances à la famille et aux mélomanes», et des dispositions seront prises pour «un hommage à l'artiste», selon le communiqué diffusé par la RTI.

L'accident s'est produit dans la nuit du dimanche 11 août à Abidjan, quand la moto sur laquelle le "Pape" du coupé-décalé, genre musical ivoirien, est entrée en collision avec la voiture d'une journaliste de la radio nationale.

Le chanteur, inconscient, a été rapidement pris en charge et admis en soins intensifs. Il n’a malheureusement pas survécu.

«Il a été admis aux urgences dans un état végétatif. Il avait notamment une fracture du crâne et un œdème», a confié à nos confrères de Jeune Afrique un médecin de l’établissement, sous couvert d’anonymat. Les équipes soignantes ont tenté de le réanimer, «en vain».

Né en 1986 à Yopougon, une commune de l’ouest abidjanais, l’artiste, dont la page Facebook est suiviée par plus de 2.300.000 d’abonnés se présentait même comme «Chef de la Chine Populaire». C’était un passionné de moto qui n’en était pas à son premier accident.

Son dernier single, 4,5 millions de vues sur YouTube, s’intitule «Moto-Moto», un titre prémonitoire.

Quant à Denise Delaphafiet, la journaliste dont le céhicule a été percuté, elle a été prise en charge dans une clinique. Son pronostic vital ne serait pas engagée. «Denise de Laphafiet se remet progressivement après le violent choc», a dit un de ses proches au site au site Afriksoir.net.

 

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé