Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

SOCIETE

Le réseau d’initiatives des journalistes (RIJ) a organisé une conférence de presse ce vendredi 9 aout 2019 à Ouagadougou pour annoncer le lancement officiel de la 3e  édition du prix Pax Sahel pour le journalisme sensible au conflit (JSC). 

Depuis 2017 et avec l’appui de ses partenaires comme la Deutsche Welle Akademie et l’ONG EIRENE, le Réseau d’initiatives de journalistes (RIJ) a initié un projet dénommé : « appui aux médias pour la prévention et la gestion des conflits au Burkina Faso ». C’est dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet que le RIJ a lancé le prix Paxsahel pour le journalisme sensible aux conflits (JSC).

C’est un concours destiné aux journalistes des 3 pays du sahel, à savoir le Burkina Faso, le Mali et le Niger. Il vise à récompenser trois meilleurs journalistes qui auraient fait preuve de professionnalisme dans le traitement de l’information lié aux conflits.  Les 3 meilleures œuvres dans les catégories suivantes seront récompensées : la radiodiffusion, la télévision (mojo)  et la presse écrite (presse en ligne). 

Les œuvres doivent être en français et avoir été produites, publiées ou diffusées entre le 1er Décembre 2018 et le 31 octobre 2019.

Les innovations ont été apportées pour cette édition 2019. Selon Romaine Zidouemba, coordonnatrice du RIJ, « l’innovation majeure est l’internationalisation du prix paxSahel. Le Mali et le Niger se sont ajoutés au pays organisateur le Burkina. Aussi, trois prix seront décernés à cette 3ème édition alors qu’aux éditions précédentes, il n’y avait qu’un seul prix, toutes catégories confondues ». 

Le RIJ est une organisation de journalistes crée en 2001 dans l’esprit qu’un journalisme de qualité est indispensable à la promotion de la démocratie et du développement. La cérémonie de récompense se tiendra le 29 novembre 2019 à Ouagadougou.