Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

Image d'illustration

SOCIETE

Du 29 juillet au 4 août prochain se tient dans la capitale burkinabè, la 3e édition du camp vacance santé au profit des élèves des classes de 6e à la terminale. La cérémonie d'ouverture est intervenue ce lundi 29 juillet à Ouagadougou sous le thème : « jeunes du Burkina Faso, cultivons la santé pour construire l'avenir ». 

Dans la perspective d'aider les élèves à bien profiter de leurs vacances, des étudiants en médecine de l'Université Saint Thomas d'Aquin (USTA) de la commune de Saaba avec l'accompagnement des religieux camilliens ont initié ce camp vacances santé qui se veut être une tribune de réflexion et d'éducation sur la promotion de la santé des « futurs adultes ». 

Aux dires du coordonnateur du Camp, Père François Kientéga, il n'y a pas quatre chemins pour booster l'espérance de vie au Burkina Faso. « Nous devons nous engager résolument dans l'éducation sanitaire de nos enfants car, le corps humain a besoin d'être éduqué, soigné, protégé, managé, gouverné et réglementé. C'est ainsi que nous nous sommes engagés à fournir aux adolescents les informations nécessaires sur la santé dans l'espoir qu'ils s'en serviront pour consolider leur bien-être physique, psychique et social. Ce Camp est un cadre d'enseignement et de sensibilisation mais aussi un cadre de détente. C'est l'apprentissage dans la détente » a-t-il expliqué. 

Selon la représentante de la marraine de cette édition, Rinko Kinoshita, elle-même présidente de la présente cérémonie, les adolescents d'aujourd'hui sont confrontés aux défis multi-facettes. Et que, les problèmes d'estime de soi, les problèmes familiaux et le manque d'informations juste occasionnent très souvent des conséquences néfastes. Elle en veut pour preuve le dernier rapport en date de l'UNFPA sur l'état de population mondiale 2019. Dans ce rapport, explique la présidente de la cérémonie, malgré les évidences qui montrent que beaucoup d'adolescents célibataires sont sexuellement actifs, les normes sociales peuvent exclure ou interdire les discussions ouvertes sur la reproduction sexuelle ou la sexualité. C'est pourquoi, dira Rinko Kinoshita, ce camp vacances sera l'occasion pour les élèves participants de renforcer leurs connaissances sur diverses maladies et comment s'en préserver, de réaliser des tests de maladies contagieuses. « Vous allez également apprendre la compétence de vies courantes afin de renforcer votre capacité de faire face aux différents défis et de protéger vous-même la prévention des grossesses précoces » a-t-elle signifié aux participants. 

A travers des conférences, des panels, des mises en scène théâtrales, des prestations musicales et des slams, des carrefours d'échanges, le Camp vacances santé entend inculquer aux élèves une intelligence sanitaire qui fera d'eux des « sentinelles aguerries » pour leur propre santé.