Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

SOCIETE

Du 25 au 27 juillet prochain aura lieu à Ouagadougou , le 14e  congrès de l'Union nationale des établissements d'enseignement privés laïc (UNEEP-L) qui servira de cadre au renouvellement des instances de l'Union. L'information a été donnée dans la soirée du vendredi 19 juillet dernier au cours d'une conférence de presse tenue au siège de l'Union à Ouagadougou.

« Les défis du système éducatif burkinabè: la contribution de l'UNEEP-L »: c'est au tour de ce thème que les plus de 400 fondateurs et fondatrices membres de l'Union venant des 13 régions du pays mèneront les discussions. Selon le président du comité d'organisation, Désiré Nakoulma, ce congrès offrira ainsi l'opportunité aux fondateurs et fondatrices, représentant environ 800 établissements privés d'enseignement du préscolaire, du primaire, du secondaire général et technique et du supérieur, de faire un diagnostic de l'enseignement privé laïc dans l'optique de consolider les acquis et de développer de nouvelles perspectives de promotion du système éducatif aux côtés de l'État. D'où, le choix du présent thème. Car, à entendre le président du comité d'organisation, les établissements privés d'enseignement ont capitalisé de nombreux acquis mais, à l'instar de l'ensemble du système éducatif burkinabè, ils restent confrontés à de nombreux défis.

Une panoplie d'activités ponctuera ce 14ème congrès. Le premier jour du congrès sera consacré évidemment à la cérémonie d'ouverture marquée par une conférence inaugurale et des panels sur le thème dudit congrès. 

Le deuxième jour quant à lui, c'est-à-dire, le vendredi 25 juillet, aura comme activités la présentation et l'adoption des rapports et des travaux en commission. Le samedi 27 juillet, dernier jour du congrès sera acté par la lecture et l'adoption du rapport général des travaux, des recommandations et des résolutions. 

En outre, il y aura l'élection du président et du nouveau bureau exécutif national de l'UNEEP-L. Enfin, le tout sera couronné par une cérémonie de clôture qui connaîtra des distinctions honorifiques des membres méritants, le discours du président élu, entre autres. Ce 14ème congrès est placé sous le co-parrainage du ministre en charge de l'Education nationale et de celui en charge de l'Enseignement supérieur. 

L'UNEEP-L est la structure faîtière des établissements d'enseignement privés laïc du Burkina Faso. Elle regroupe les écoles du préscolaire, du primaire, du post-primaire, du secondaire général et technique et du supérieur. Elle a pour but de contribuer à la promotion et au renforcement des établissements d'enseignement privés laïc par la défense des intérêts professionnels, économiques, sociaux et moraux de ses membres.