Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale
Burkina: le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC

SOCIETE

Un car de transport de passagers a été pris par le torrent des eaux d’un barrage situé au bord de la route après une pluie mercredi 17 juillet 2019, dans le village de Boni à 65 kms environs de Boromo, selon des témoins. Selon ce communiqué des sapeurs-pompiers, l’accident a fait 1 morts et 2 blessés graves. 

«Le mercredi 17 juillet 2019 11h49 minutes, la 6e compagnie de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers (BNSP) basée à Boromo a été alertée pour un car de transport en commun renversé dans l'eau avec 62 passagers à bord, dans le village de Boni à 65kms environs de Boromo, sur la RN1.

La chaîne des secours incluant les passagers du car, les témoins, les Forces de sécurité et de secours d urgence, a bien fonctionné évitant ainsi une catastrophe.

Bilan définitif: 42 victimes dont 1 perte en vie, 2 blessés graves et 39 blessés légers évacués au CMA de Houndé.

Les Sapeurs-pompiers à recommandent beaucoup de prudence sur les routes, surtout en cette période hivernale.

Prudence, prudence, prudence». 

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé