Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

SOCIETE

La sortie officielle de la 48e promotion des élèves policiers a eu lieu le lundi 15 juillet 2019 à Ouagadougou. Ce sont au total 2136 policiers qui intègrent officiellement les rangs de la police nationale et municipale.

La 48e promotion des élèves policiers de l’école nationale de la police a été baptisée « Engagement patriotique ». La présente sortie a été placée sous le thème « Renforcer la formation initiale du policier dans la lutte contre l’insécurité », et a pour parrain le Premier ministre Christophe  Dabiré, représenté pour la circonstance par Chériff Moumina Sy, Ministre d’Etat, ministre de la défense nationale et des anciens combattants.

Et sur 2156 élèves policiers au départ, 2136 (1906 de la police nationale et 236 de la police municipale) ont pu franchir le rubicond. Aussi, on note qu’il y a eu 1 décès et 14 recalés au cours de la formation. Devant les officiels et leurs parents venus les soutenir, les impétrants ont pris l’engagement de lutter contre l’insécurité.

Le porte-parole et délégué de la promotion, le sous-officier de police Mobidi Xavier rassure la population quant à leur mission. « Nous vous rassurons avec fierté que  nous promotion sortante, n’irons pas gonfler nullement la troupe mais plutôt pour relever avec professionnalisme les défis de la sécurité sur le terrain », a-t-il laissé entendre. 

Le ministre de la sécurité  M. Ousseni Compaoré a invité les impétrants à être des « policiers dévoués, disciplinés et républicains ».

Désormais, ceux-ci n’attendent plus que leurs affectations dans les différentes unités de la police nationale et municipale pour servir la nation du mieux qu’ils le peuvent.