Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Bamory Ouattara remplace Nabi Issa Coulibaly à la tête de La Poste (conseil des ministres). 
Ouagadougou: 2 bus touchés par les flammes le 24 février dans un incendie sur le nouveau site de la Direction générale de la police municipale.
Sanmatenga: 3 policiers et 1 civil tués le 24 février dans une embuscade tendue par des individus armés sur l’axe Pissila-Gibga.  
Ouahigouya : le corps sans vie d’un attaché d'éducation retrouvé après une attaque terroriste le 22 février dans le village de Samboulga. 
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 

SOCIETE

La sortie officielle de la 48e promotion des élèves policiers a eu lieu le lundi 15 juillet 2019 à Ouagadougou. Ce sont au total 2136 policiers qui intègrent officiellement les rangs de la police nationale et municipale.

La 48e promotion des élèves policiers de l’école nationale de la police a été baptisée « Engagement patriotique ». La présente sortie a été placée sous le thème « Renforcer la formation initiale du policier dans la lutte contre l’insécurité », et a pour parrain le Premier ministre Christophe  Dabiré, représenté pour la circonstance par Chériff Moumina Sy, Ministre d’Etat, ministre de la défense nationale et des anciens combattants.

Et sur 2156 élèves policiers au départ, 2136 (1906 de la police nationale et 236 de la police municipale) ont pu franchir le rubicond. Aussi, on note qu’il y a eu 1 décès et 14 recalés au cours de la formation. Devant les officiels et leurs parents venus les soutenir, les impétrants ont pris l’engagement de lutter contre l’insécurité.

Le porte-parole et délégué de la promotion, le sous-officier de police Mobidi Xavier rassure la population quant à leur mission. « Nous vous rassurons avec fierté que  nous promotion sortante, n’irons pas gonfler nullement la troupe mais plutôt pour relever avec professionnalisme les défis de la sécurité sur le terrain », a-t-il laissé entendre. 

Le ministre de la sécurité  M. Ousseni Compaoré a invité les impétrants à être des « policiers dévoués, disciplinés et républicains ».

Désormais, ceux-ci n’attendent plus que leurs affectations dans les différentes unités de la police nationale et municipale pour servir la nation du mieux qu’ils le peuvent.

 

                                                                                       

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé