Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: Le Burkinabè Bachirou Nikiéma remporte le grand prix de la ville d'Abidjan
Cédéao: Mise en place d'un plan quinquennal de lutte contre le terrorisme d'un montant de près 596 milliards de FCFA
Cyclisme: le Burkinabè Paul Daumont remporte le tour cycliste international de Côte d'Ivoire
Cameroun: le président Paul Biya convoque "un grand dialogue national" sur la crise au Cameroun anglophone
RDC: déraillement meurtrier d’un train dans le Tanganyika, plus de 50 morts
Burkina: des organisations syndicales se démarquent de la journée nationale de protestation initiée par l'Unité d'action populaire
Burkina:  l’UPC invite le gouvernement «à reprendre sans délai les négociations avec les syndicats de la santé»
Cameroun: deux ans de prison pour Mamadou Mota, le numéro deux du MRC
Etats-Unis: Donald Trump annonce la démission de son conseiller à la sécurité John Bolton pour plusieurs désaccords
Sécurité: signature d’un protocole d’accord entre le ministère de la sécurité burkinabè et Interpol

SOCIETE

Contrairement à ce qu’affirment les rumeurs qui courent, le retrait des implants reste gratuit, selon ce communiqué du ministère en charge de la Santé.



«La planification familiale est l’une des interventions à efficacité prouvée pour la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile.  De fausses rumeurs laissent croire que le retrait des implants est désormais payant.  Le ministère de la santé tient à rassurer tous les usagers des services de planification familiale qu’il n’en est rien.

Les méthodes contraceptives sont fortement subventionnées par l’Etat. Mieux, pour l’année 2017, le gouvernement a augmenté la subvention pour l’achat des produits contraceptifs à hauteur de 330% passant de 150 000 000 FCFA en 2016 à 500 000 000 FCFA en 2017.

Les prix des différentes méthodes contraceptives restent inchangés et le retrait est gratuit.   En tout état de cause, le ministère de la santé tient à rassurer les populations du bien-fondé de la planification familiale comme facteur d’épanouissement de la femme et du bien-être familial.
Tous unis pour la promotion de la planification familiale au Burkina Faso ! »
           
Ministère de la santé

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé