Aujourd'hui,
URGENT
Côte d'Ivoire: décédé le 8 juillet 2020, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly inhumé le  17 juillet à Korhogo. 
Mali: le Premier ministre a déclaré vouloir former "très rapidement" un gouvernement d'ouverture.
Mali: plusieurs figures de l'opposition arrêtées samedi après des troubles quasi insurrectionnels qui ont fait quatre morts. 
Présidentielle: Roch Marc Christian Kaboré officiellement investi par le MPP pour briguer un nouveau mandat en novembre 2020.
Transports: la liaison ferroviaire entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso a repris mercredi 8 juillet 2020 sur l'ensemble de la ligne. 
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 

©Radio Oméga

SOCIETE

Les travailleurs des médias publics réunis au sein du Syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture (Synatic) ont battu le pavé ce jeudi 13 juin 2019, pour dénoncer la léthargie constatée dans la mutation de la RTB et de Sidwaya d’EPE en Sociétés d’Etat. Une marche qui est une première dans l’histoire de la presse burkinabè.

Le Synatic a observé deux journées de protestation sous la forme de sit-in, les 12 et 13 juin 2019, soldées par une marche sur la Primature le 13 juin 2019. Cela en réponse à la décision prise en conseil de ministres du 29 mai 2019. Pour Siriki Dramé, secrétaire général du Synatic, dans le compte rendu, le gouvernement préconisait « encore, des réflexions approfondies en dépit du long temps mis pour aboutir aux propositions pertinentes et consensuelles de la commission mixte ». Le Synatic tient ainsi à montrer son mécontentement face à cette léthargie dans le traitement de ce dossier.

Pour Zoubaviel David Dabiré, journaliste à la RTB, « en 2015 nous avons demandé l’amélioration de nos conditions de vie et c’est le gouvernement qui a décidé de nous proposer cette société d’Etat qui a été confinée dans une loi. Alors nous attendons sa mise en œuvre effective ». Ils ont donc effectué une marche sur le boulevard de l’indépendance en direction de la primature où ils ont livré leur message au Premier ministre. Etant absent, le message a été reçu par son Directeur de cabinet.

Le Synatic exige donc du gouvernement:

• la mutation diligente, et sans condition, des Editions Sidwaya et de la RTB en Société d’Etat avec l’ensemble du personnel, telle que recommandée par la Commission mixte ;

• la dotation conséquente de ces médias en équipements et moyens adéquats pour mener à bien leurs missions ;

• le versement intégral de la Taxe de soutien au développement des activités audiovisuelles de l’Etat aux médias publics, conformément à la loi sur l’audiovisuel.